Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/04/2017

OFFICIEL: Cartels de la Feria de Béziers 2017

les-arenes-ont-ete-erigees-en-1897-elles-appartiennent_814025_667x333.jpgRobert Margé a dévoilé ce matin les cartels de la Feria de Béziers depuis le Théâtre de la ville.

Quatre corridas, une novillada piquée et deux novilladas non piquées seront organisées du 12 au 15 août.

Côté toro, à noter la présence de Miura et Victorino Martin sur les deux dernières corridas.

Au niveau des toreros, présentation de Lea Vicens et un alléchant mano a mano entre Juan Bautista et Rafaelillo face aux Miura.

Castella, Ponce, Roca Rey, Talavante et Manzanares seront les principales figuras de la Feria.

Les cartels:

Samedi 12 août : toros de Nuñez del Cuvillo (et Bohorquez pour le rejon) pour Sébastien Castella, José Maria Manzanares et Lea Vicens.
Dimanche 13 août : toros de Garcia Jimenez pour Enrique Ponce, Alejandro Talavante et Andres Roca Rey.
Lundi 14 août : toros de Victorino Martin pour Manuel Escribano, David Mora et Mehdi Savalli. 
Dimanche 15 août matin : Novillos de Margé pour Adrien Salenc, Jesus Enrique Colombo et Carlos Olsina.
Toros de Miura pour Rafaelillo  et Juan Bautista  mano a mano.

Réservations au 04.67.76.13.45 et sur internet www.arenes-de-beziers.com 

05/04/2017

Camada 2017 de Rehuelga et corrida de Madrid

corrida madrid rehuelga, photo corrida madrid rehuelga, camada 2017 rehuelga, photos camada 2017 rehuelgaReportage réalisé à Benalup le 3 mars 2017

Au milieu des villages blancs, au bout d’un chemin goudronné, mais cabossé, se dresse au pied des contre monts la finca de Rehuelga.

Aux abords de Benalup, à quelques encablures de l’Océan, la propriété de Rafael Buendia est sans prétention et deux cercados sont réservés pour les deux corridas de l’année.

L’immense enclos vallonné jouxtant le cortijo est réservé pour les huit toros qui concourront à Madrid le mercredi 7 juin avec Fernando Robleño, Alberto Aguilar et Pérez Mota.

Une corrida forte et sérieuse qui ne devrait connaître aucun souci aux reconicimientos.

Héritier d’une branche pure des Buendia, branche Santa Coloma très prisée actuellement, Rafael Buendia possède une seconde corrida qui sera lidié dans un pueblo de Cadiz.

Un lot moins sérieux mais bien plus dans le type Buendia qui plaira aux amoureux de cet encaste avec des armures réduites et un trapio dans le type zootechnique.

Dommage qu’aujourd’hui, un ganadero qui veut passer l’étape des reconocimientos de Las Ventas doivent s’éloigner du trapio de l’encaste original.

L’éternel débat avec certains aficionados dits « toristes » qui se veulent les défenseurs des encastes dits « minoritaires » et qui exigent des toros hors du type en trapio et cornes.

Allez comprendre…

Lire la suite

04/04/2017

Camada 2017 de La Quinta qui lidiera à Madrid, Nîmes, Mont-de-Marsan...

DSC_0639.JPGReportage réalisé le lundi 27 février à Fuente La Higuera à Palma del Rio

On ne dévoilera pas les secrets de la ganaderia de La Quinta car on publiera un reportage sur la Revue Toro Mag le mois prochain.

Cette année, la ganaderia fêtera cette année son 30ème anniversaire suite à l’acquisition par Alvaro Conradi, l’ancien rejoneador, du bétail de Buendia.

Les ganaderos n’ont jamais renié le type et la morphologie des Buendia.

Depuis, ses fils, et notamment Alvaro, qui nous a accordé l’entretien, et le mayoral sont totalement investis dans le projet.

Pour conserver un toro avec du sérieux, du trapio en conservant ce type Buendia.

Après les premiers succès en novilladas, La Quinta a maintenu une grande régularité au plus haut niveau à l’exception des temporadas 2011 et 2014.

Cette année, La Quinta débutera sa temporada avec la 2ème novillada de l’ère Casas à Madrid avant de revenir à Las Ventas pour la San Isidro avant de revenir en France à Mont-de-Marsan, Nîmes pour Pentecôte et Chateaurenard pour les 5 ou 6 corridas de la temporada.

Sans oublier un toro pour l’encerrona de Juan Bautista dans l’amphithéâtre gardois.

A retrouver dans Toro Mag dans quelques semaines avec l’entretien d’Alvaro Conradi.

Pour l’instant, découvrez une cinquantaine de photos de la finca et de la camada 2017.

A Palma del Rio, à une petite vingtaine de minutes de Cordoba. 

Lire la suite

03/04/2017

Photos des sementals et vaches d'Avé Maria pour reportage dans Toro Mag

DSC_0290.JPGPour le numéro 79 du mensuel Toro Mag, des entretiens de Marc Serrano et Emilio de Justo sont proposés aux lecteurs. Côté campo, deux reportages chez le Puerto de San Lorenzo et Avé Maria.

Retrouvez les photos des vaches et sementals prises à El Sardinero pour illustrer l'entretien réalisé avec Robert Margé sur cette nouvelle ganaderia rachetée à Javier Molina et composée de purs Cuvillo.

Lire la suite

02/04/2017

ENTRETIEN AVEC CARLOS OLSINA

1.JPGEntretien Midi Libre dimanche dernier

"Une dizaine de novillada après mes débuts à Béziers" 

Rencontré sur son lieu d’entrainement à Gerena (Séville), le novillero biterrois détaille sa préparation et nourrit des ambitions importantes pour l’avenir.

Après avoir conjugué études de haut niveau et novillada sans picador, vous avez décidé de vous investir totalement dans la tauromachie…

Est arrivé le moment où la passion a pris le dessus sur le reste. Après prépa HEC, j’étais pris à l’ISC Paris mais j’ai préféré me consacrer totalement au toreo car le compromis avec une inscription en 3ème année de sciences économiques ne permettait un entraînement correct et les toros me manquaient.

J’ai eu la chance que Robert Margé m’ait apporté son aide. Il m’a proposé de descendre une semaine dans sa finca en Andalousie où j’ai tienté à deux reprises chez Avé Maria. A mon arrivée, il a demandé à Manuel Escribano de s’occuper de moi et je me suis entrainé avec lui pendant plusieurs semaines.

Le Maestro, son banderillero, Antonio Manuel Punta, et sa famille se sont pris d’affection pour moi. Du coup, j’ai énormément appris à leurs côtés.

Quel était votre quotidien à Gerena, cette ville très taurine proche de Séville ?

A mon arrivée en octobre, j’ai terminé mes journées épuisé pendant deux mois. On débutait à 8h le matin pour terminer le soir à 21h. Robert Margé et Manuel Escribano voulait me tester pour savoir si jamais vraiment l’envie de devenir torero.

Lire la suite

01/04/2017

Entretien Manuel Escribano: « La gloire et les douleurs de 2016 résument parfaitement ma carrière »

ESCRIBANO 1.JPGEntretien Publié dans Midi Libre samedi dernier 

Le Sévillan (ou Manuel Escribano si on ne peut le rentrer dans le titre) s’est confié à Midi Libre après son retour dans les ruedos pour la Feria de Valencia.  

2016 a été une année très spéciale pour vous où gloire et tragédie se sont côtoyées... 

C’est vrai que la temporada passée restera inoubliable car j’ai touché aux deux faces du métier.

Elle marquera ma carrière avec cet indulto historique et magique de Cobradiezmos (Victorino Martin) pendant la Feria de Séville. Peu de torero ont connu ce privilège à La Maestranza (NDLR : seul Manzanares avait gracié un toro de Nuñez del Cuvillo dans le passé).

Mais aussi la souffrance et la douleur qu’il faut affronter dans le toreo avec cette très dure cornada d’Alicante (le 25 juin, il a reçu un coup de corne au Triangle de Scarpe d’un Adolfo Martin qui a perforé la saphène et la fémorale).

Ces deux aspects du toreo connus en 2016 résument parfaitement l’ensemble de mon parcours dans la tauromachie. 

Vous espériez reprendre rapidement, mais au final, vous avez fait l’impasse sur la fin de saison et la temporada en Amérique…

La convalescence a vraiment été très dure, lente et douloureuse. Recouvrer mes moyens a été très difficile notamment au niveau des nerfs. J’ai vraiment dû affronter des moments d’intense douleur. Il fallait réaliser des efforts énormes au quotidien pour affronter cette situation et récupérer progressivement des conséquences de cette blessure. 

Lire la suite

31/03/2017

Photos des novillos de Dolores Aguirre Feria du novillo Boujan

photos novillos dolores aguirre boujanLa Feria du novillo de Boujan, organisée par Toros y Campo, se déroulera les 1er et 2 juillet prochain.

Après un cartel 100% français avec Andy Younes, Tibo Garcia et Adrien Salenc face à des novillos de Los Maños le premier jour, le dimanche sera une journée Dolores Aguirre.

Avec une non piquée en matinée puis une novillada piquée à 18h avec lM.A Pacheco, L.M Castellanos et Maxime Solera.  

L’écarteur landais Baptiste Bordes écartera 3 novillos de Dolores Aguirre pour l'occasion.

Abonnement pour les 3 novilladas à 60 euros.

Réservations au 04-67-09-26-40 ( possibilité de paiement par CB)

Par courrier à Toros Y campo 37 Bd de Strasbourg 34500 Beziers

Par mail: atorosycampo@gmail.com.

Lire la suite

30/03/2017

Photos des toros de Los Manos pour Boujan le 1er juillet

unnamed.jpgPhotos de Kakel transmises par l'empresa

La Feria du novillo de Boujan, organisée par Toros y Campo, se déroulera les 1er et 2 juillet prochain.

Au cartel le premier jour face aux Buendia de Los Maños, un trio français amené par Andy Younes, le triomphateur de Valencia pour la seconde année consécutive, accompagné de Tibo Garcia et Adrien Salenc.

Le lendemain, journée Dolores Aguirre avec la première non piquée lidiée par ce fer suivi d'une piquée le soir avec au cartel M.A Pacheco, L.M Castellanos et Maxime Solera.  

L’écarteur landais Baptiste Bordes écartera 3 novillos de Dolores Aguirre pour l'occasion.

Abonnement pour les 3 novilladas à 60 euros.

Réservations au 04-67-09-26-40 ( possibilité de paiement par CB)

Par courrier à Toros Y campo 37 Bd de Strasbourg 34500 Beziers

Par mail: atorosycampo@gmail.com.

Lire la suite

25/03/2017

Découverte de la camada 2017 de Victorino Martin à Las Tiesas

camada 2017 victorino martinCobradiezmos au campo

Franchir le portail de Las Tiesas, cette sublime finca qui s’étend sur  2000 ha, est chaque année un moment privilégié. Les étendues d’eau sont  en contrebas, et on aperçoit au loin le château en ruine de Portezuelo, ce petit village au Nord de Caceres.

Ce vendredi 3 mars au matin (8h30), Victorino Martin est en déplacement et l’accueil est assuré par le Mayoral Felix Majada Barrios.

Environ dix-huit toros sont réservés pour les deux corridas de Madrid le 9 avril et pour la fin de San Isidro, dans l’habituel cercado pour les futurs combattants de Las Ventas.

Lire la suite

24/03/2017

Venue de Victorino Martin à Béziers samedi: retour sur les 3 jours de reportage publiés en 2013 sur Corrida y Campo: Découverte du Musée de Victorino Martin à Monteviejo

musée victorino martin,victorino martin,monteviejo victorino martinCliquer sur photo pour visualiser l'album complet du Musée Victorino

Pour clôturer une magnifique journée au campo depuis la découverte de la camada de l'année sous la brume, suivi d'un tentadero de vaches de Monteviejo, Victorino Martin Garcia invite les trois toreros et les accompagnateurs à partager le repas dans le cortijo de la finca de Moraleja.

Durant l'apéritif dans le salon modeste en dégustant un tinto, le ganadero nous propose de découvrir le Musée de la ganaderia.

Sanchez Vara, Perez Mota et "Chocolate" père et fils nous accompagnent ravis de découvrir le bijou connu dans le monde du toro mais rarement accessible.

Des trophées et des têtes naturalisées couvrent les murs d'une salle large de cinq mètres et longue de trente.

Lire la suite

18:33 Publié dans Campo | Commentaires (2) |  Facebook | |