Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2012

Céret : triomphe de Castano face aux Prieto de la Cal, Marc Serrano important.

 marc serrano.gif

3 questions à Marc Serrano à l’issue de la corrida et Serge Calmel, le Président du Club taurin Paul Ricard « Sol y Sombra » nous livre ses impressions.


6 Toros de Prieto de la Cal.

½ arènes, beau soleil.

Lot de toros bien présenté à l’exception du 2ème et du 4ème. Mouchoir vert pour le 4ème aux cornes abîmées. 

 

Marc Serrano : Salut et oreille.

Javier CASTANO : oreille et oreille.

Serafin MARIN : silence et silence.

 

marc serrano.gif

3 questions à Marc Serrano à l’issue de la corrida.

 

Marc, comment s’est déroulée la corrida ?

Mon premier Prieto de la Cal a certainement était le toro le plus compliqué de la corrida. Il était absolument impossible sur la corne droite et j’ai pu arracher quelques passes du côté gauche. Je pense avoir tiré le maximum sur cette corne et j’ai reçu un salut avec une pétition d’oreille minoritaire.

 

Ensuite, un incident est survenu face au 4ème toro ?

La Présidence avait annoncé que le toro s’était abîmé les cornes dans les corrales le matin. Le palco avait donné son accord pour sortir ce toro et le public était prévenu de la présentation avant la lidia. Inexplicablement, le mouchoir vert est sorti à l’issue de la 1ère pique. Le Président m’a demandé de tuer le toro qui refusait de sortir mais j’ai refusé car sa décision était contraire au règlement et il revenait sur sa position du matin.

Vous avez ensuite coupé une oreille face au sobrero…

Le réserve était le toro le plus fort de la corrida en trapio et en tête. J’ai pu m’exprimer et servir une bonne faena devant un Prieto de la Cal de qualité. J’ai conclu le combat par un « recibir » où j’ai longtemps attendu que le toro démarre. Au final, pour mon retour en France, je pense m’être montré à la hauteur de l’événement et cette corrida est très positive.

 

 

 

calmel.jpgSerge Calmel, le Président du Club taurin Paul Ricard « Sol y Sombra » nous livre ses impressions.

 

 

 

«  La corrida était très bien présentée à l’exception du 2ème et du 4ème avec un poids moyen de 540 kilos environ. C’était une corrida rustique bien dans le type de cet élevage de Veragua avec une vingtaine de piques au total. Quand les toreros ont fait l’effort de coller la muleta devant le mufle des braves, ils pouvaient liés 3 muletazos et terminer par un pecho.

Javier Castano et toute sa cuadrilla ont à nouveau réalisé une grande performance devant le 5ème Prieto de la Cal qui a été primé d’une vuelta posthume. Il est sorti en triomphe en coupant une oreille de chaque toro. Marc Serrano a été très professionnel et très applique pour couper une oreille du 4ème bis face auquel il a réalisé une faena très technique achevée par un bon recibir. A noter qu’un incident a émaillé la course car la corrida a été interrompue 45 minutes pour parvenir à sortir le 4ème  renvoyé par la Présidence. Serafin Marin, lui, a connu une tarde difficile ».

 

 

23:52 Publié dans Resena | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Le mouchoir vert est sorti bien avant la pique !

Écrit par : Didier | 16/09/2012

Les commentaires sont fermés.