Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2012

Vendanges décevantes à Vauvert

Face à un lot de Vellosino faible, sans moteur et décasté (à l'exception du 4ème), Diego Silveti a coupé la seule oreille du jour. Saul Jimenez Fortes a montré son potentiel malgré ses difficultés à l'épée, et Tomas Cerqueira a connu une corrida bien difficile. Reseña...

DSC_0003.JPG


Doté d'un trapio correct, pour une arène de la catégorie de Vauvert, mais d'armures commodes, le lot de Vellosino a failli par manque de race, de force et de transmission.

DSC_0081.JPGDiego Silveti (silence et oreille) a hérité du meilleur lot après son long périple de 10 000 kms après son mano a mano avec Ponce à Queretero vendredi. Le 1er, noble mais faible, recevra 3 veroniques et une media sans que le Mexicain pèse sur la charge. Après une pique basse où le Vellosino ne s'emploie pas, Silveti fera quelques séries avec facilité mais sans engagement qui ne réchaufferont pas l'ambiance dans une arène qui sonnait bien creux (environ 300 spectateurs). A l'estocade, le Mexicain restera sur la réserve et conclura d'un bajonazo, 2 atravesadas et un descabello!

DSC_0089.JPGDiego Silveti touchera ensuite le seul bon toro de la corrida. Un negro qui poussera avec conviction la cavalerie et combattra sous le fer pendant une bonne minute. Après trois bonnes séries en douceur, Silveti a recours au toreo de proximité quand le toro baisse de rythme. Quelques Bernardinas accrochées suivies d'une épée trasera mais d'effet rapide lui permettront de couper une oreille méritée.

 

 

DSC_0037.JPGSaul Jimenez Fortes (silence et silence) a pleinement justifié son statut de meilleur espoir du moment. Il reçoit le 1er, colorado, par une séries de veroniques au pied du burladero avant de gagner le centre pour conclure par une revolera et un joli remate. Après une rencontre avec la cavalerie où le toro se livrera correctement, Jimenez Fortes réalise un bon quite par chicuelina / Tafarela et Gaonera.

La faena débutera par deux séries basses et profondes sur la corne droite mais rapidement le Vellosino baissera de rythme. Le torero de Malaga se montrera à l'aise en raccourcissant la distance mais perdra une oreille après de multiples échecs avec les aciers.

DSC_0053.JPGEnsuite, le proverbe n'a pas été respecté car le 5è était vraiment mauvais. Toujours facile à la cape, Jimenez Fortes imposera deux rencontres avec le bloc équestre et le "negro" partira se réfugier immédiatement aux planches. Après de multiples tentatives au centre, le maestro se résoud à le toréer en querencia en liant des passes par le haut collé au planches. Là encore, un "fracaso" avec les aciers réduira l'impact de sa prestation.

 

 

Tomas Cerqueira (silence et silence) effectuait son second paseo après sa "salida a hombros" pour son alternative à Béziers le 11 août dernier. Il recevra son 1er adversaire par deux veroniques qui le mettra en difficulté en chargeant "por dentro". Le Vellosino recevra deux piques et poussera franchement, mais par à coups, lors de la 1ère rencontre. Manquant de race, le toro restera arrêté toute la faena et le Biterrois ne parviendra pas à trouver les solutions pour tirer quelques muletazos. Il abrègera le combat avant de connaître de grosses difficultés à l'estocade.

Le dernier toro de la course était plus charpenté et refusera de se fixer dans les leurres à son entrée dans le ruedo. Regardant sans cesse dans le callejon, le torero choisira de le châtier fortement avec trois piques. Tomas Cerqueira, le visage marqué par la déception avant le début du dernier tiers face au manso, connaîtra une faena compliquée. Souvent sur le reculoir, il ne parvient pas à corriger les défauts du toro. Il tirera in extremis deux séries correctes sur la fin mais se retrouvera, une nouvelle fois, en difficulté avec l'estocade par manque d'engagement. Une corrida décevante pour Cerqueira après son alternative prometteuse.

DSC_0099.JPG

 

 

22:33 Publié dans Resena | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.