Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/10/2012

Madrid : Angel Sanchez lauréat constesté du "certamen".

DSC_0067.JPGA 12h, s’est déroulé aujourd’hui la finale du certamen « camino hasta Las Ventas » réunissant les meilleurs novilleros sans picador de la Province de Madrid.

Devant 6 000 spectateurs environ et du bétail de Jnadilla (et deux becerros de Vegahermosa), Angel Sanchez, de l’école taurine de Colmenar Viejo a gagné ce concours. David Gonzalez (école taurine Marcial Lalanda de Madrid) et Amor Rodriguez (Fondation El Juli d’Arganda del Rey) complètent le podium.

4 becerros de Jandilla et deux de Vegahermosa (2 et 6). 

Victor ALVAREZ (école taurine de Moralzarzal) : avis et silence.

David GONZALEZ (école taurine de Madrid) : avis et vuelta après pétition.

Pablo GALLEGO (école taurine de Moralzarzal) : salut.

Amor RODRIGUEZ (fondation El Juli) : avis et salut.

Angel SANCHEZ (école taurine de Colmenar Viejo) : avis et salut. 

Manrique RIVERA (fondation El Juli) : avis et salut.     

1/3 Arène. Beau temps..


DSC_0052.JPGVictor Alvarez a fait preuve de volonté à la cape puis dans la pose des banderilles où il a cherché de connecter avec le public en réalisant un quiebro a genoux. Sa faena sera ensuite décousue et on retiendra quelques derechazos de bon goût. L’élève de l’école taurine de Moralzarzal se fera ensuite désarmer à trois reprises et ne parviendra pas à résoudre les difficultés du Jandilla sur la corne droite. Il fera preuve de maladresse à l’estocade où il mettra une estocade basse après trois pinchazos. 

 

 

DSC_0006.JPGDavid Gonzalez possède lui une technique plus aboutie apprise sur les bancs de l’école taurine de Madrid. Facile à la cape, il réalisera une bonne faena droitière après un bon quite de Pablo Gallego. Si la lidia perdra en intensité du côté droit, il aurait obtenu un trophée s’il n’avait pas subi deux échecs avec les aciers. Pétition et vuelta. 

DSC_0021.JPGPablo Gallego ne bénéficiera pas d’un becerro de la même qualité. Le Jandilla refuse de charger mais il parviendra à provoquer les embestidas en rentrant dans les terrains pour livrer une belle partition notamment sur la corne gauche. Lui aussi conclura difficilement à l’estocade. 

DSC_0020.JPGAmor Rodriguez fera un bon début à la cape face à son becerro mais son quite par Gaonera sera ensuite plus heurté. L’élève de la Fondation El Juli saura tirer parti des quelques options laissées par le Jandilla noble mais très faible. Il réalisera notamment deux séries de naturelles de bonne facture mais perdra une victoire quasiment acquise après une mise en échec avec l’épée.

 

 

 DSC_0033.JPGAngel Sanchez sera le lauréat contesté de l’édition 2012 du « camino hasta Las Ventas ». Face à un becerro juste de race et de force, l’élève de l’école taurine de Colmenar Viejo produira un bel effort. Après deux bons passages à gauche, le Jandilla s’arrête et Sanchez lui arrachera quelques passes hautes collés aux planches. Faillite à l’épée (4 pinchazos) et vainqueur du « certamen ». Bizarre…et il sortira sous les sifflets de Las Ventas.

 

 

DSC_0038.JPG

Manrique Rivera montrera sa volonté en réalisant un bon quite par Gaonera sur le toro de Sanchez. Il accueillera ensuite son becerro « a porta gayola » et recevra une sévère voltereta. Mais le Vegahermosa est un manso perdido sans force et ne lui laissera aucune option. Le protégé d’El Juli fera un effort et se jettera à deux reprises dans les cornes pour porter l’estocade, selon la technique du Julipié, empruntée à son Maître.

 Un certamen qui ne restera pas dans l’histoire… 

DSC_0045.JPG

15:37 Publié dans Resena | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.