Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/10/2012

Sébastien Castella construit l'école qu'il a offerte aux enfants d'Haïti

Qui ne se rappelle pas du beau geste de Sébastien Castella en faveur d’Haïti le 13 mai 2010 à Nîmes ?

Sous le déluge, sur une piste détrempée, toréant avec de la boue jusqu’aux chevilles, tous–cuadrilla, apoderados, …-conseillaient au Biterrois d’annuler cette corrida. Oubliant le danger, se moquant des conséquences économiques pour ces négociations futures puisque le public n’avait pas rempli l’Amphithéâtre au vue des conditions méteos extrême, le Maestro est rentré en piste pour lancer le paseo.

Gratuitement, Castella allait affronter avec courage six toros dans le seul objectif d’aider les sinistrés du tremblement de terres et plus particulièrement les enfants.

Les photos superbes de Sylvain Fraysse sur Sébastien Castella dans le patio.

Cliquer sur photo ci-dessous pour voir l'album.

sebastienpatio1.jpg


Imagen8.jpg

Les 220 000 euros collectés pour cette corrida du cœur plus le superbe costume blanc et noir que le maestro s’est racheté à lui-même pour 6 200 euros pour offrir un pécule supplémentaire, se traduisent aujourd’hui par la réalisation d’un projet concret.

L’argent collecté, et donné à l’association « Enfants Bonheur » chère à Thierry Llermitte, permet la construction d’une école qui se situe à Canape-Vert Port-au-Prince.

Après l’obtention du permis de construire, les travaux avancent et le local scolaire sera livré en avril 2013. Sébastien Castella se montre particulièrement heureux de réaliser ce projet au bénéfice des enfants qui, depuis la réalisation récente de refuges, ne dorment plus sous des bâches mais bénéficient d’un cadre de vie plus agréable.

Un geste à saluer, celui d’un homme qui a mis sa vie en danger pour aider les plus démunis.

Un geste que devrait apprécier certains opposants à la Fiesta qui refuse de voir l'Humanité des toreros...

Imagen9.jpgImagen7.jpgImagen5.jpgImagen2.jpg

 

Les commentaires sont fermés.