Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/04/2014

Retour sur l'hommage à Francisco Ruiz Miguel qui sera invité demain à Béziers

corrida du siecle,francisco ruiz miguelIl sera reçu demain à la Maison de Petit Pierre à Béziers (19h, rue Verdier, 20€ apéritif + tapas) par le Cercle taurine El Mundillo. Dimanche, il participera à la Fiesta campera dans les arènes de Béziers qui marquera le début de la temporada biterrois.

Retour sur un torero de légende, Francisco Ruiz Miguel.

Francisco Ruiz Miguel aura marqué l'histoire du toreo comme un des meilleurs spécialistes des corridas dures. Habitué aux toros de Miura,  Pablo Romero, Palha, Murteira Grave, il aura une progression qui épouse celle de Victorino Martin.

Meilleur spécialiste du bétail du sorcier de Galapagar, le Maestro et le ganadero ont uni leurs trajectoire pour atteindre les sommets. Né à San Fernando (Cadiz) en 1949, Ruiz Miguel débute tardivement en novillada piquée à l'âge de 19 ans dans sa ville natale (17/04/1968). Il prendra rapidement l'alternative à Barcelone un an après (27/04/69) des mains de José Fuentes et Manolo Marques devant du bétail de Panadero de Pinto Barreiros.

 Vidéo de Ruiz Miguel et Un Victorino Martin

 


En 1970, il réalisera 22 paseos et confirmera son alternative à Madrid puis il s'installera définitivement dans l'escalafon au cours des temporadas suivantes où il torée entre 36 et 47 corridas.

En 1974, il ouvrira sa 1ère grande porte à Las Ventas lors de la corrida de la Presse.

Il s'installera alors au sommet jusqu'à sa 1ère retirada en 1989.

En s'appuyant sur sa muleta puissante, son dominio, son courage, son pundonor et surtout une grande science de la lidia.

Le sommet de sa carrière sera certainement le 1er juin 1982 à Madrid face aux Victorino Martin pour cette course avec Luis Francisco Espla et José Luis Palomares qui restera dans les annales sous le titre de "corrida du siècle" (cf vidéo ci-jointe).

 

 

Il conclura ce parcours en 1989 par une salida a hombros pour son dernier paseo lors d'une encerrona à Madrid.

En ayant tué 150 Miura, 149 Victorino et 58 Pablo Romero!

Après un 1er retour sans succès en 1991 (seulement 6 paseos en 1992), Ruiz Miguel reprend les trastos en 2001 pour combattre son élevage fétiche de Victorino Martin, dont il espère tuer toute la camada. Mais certaines empresas n'accorderont pas leur confiance alors âgé de 53 ans au moment de son retour et il se retirera à nouveau en 2003.

Toujours affuté, le directeur de l'école taurine d'Algeciras qui a lancé la carrière de Cayetano Ortiz, a fait un retour dans les ruedos cette temporada à l'âge de 63 ans mais il a reçu une sévère blessure qui a stoppé ses ambitions.

Ruiz Miguel reste un torero très respecté en France depuis ses débuts à Vic-Fezensac face à un Miura dont il coupera la queue et lui vaudra une statue devant la plaza gersoise.

Le classement des "salidas a hombros" à Madrid suffit pour prouver son importance dans l'histoire du toreo:

1er: El Viti (14).

2ème: Paco Camino (12).

3ème: Antonio Bienvenida (11).

4èmes: Ruiz Miquel et Andres Vasquez avec 10 grandes portes!

 

 Vidéo de la corrida du siècle à Madrid

09:23 Publié dans Histoire du toreo | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Bravo pour votre super produit, plus ou moins complet et précis, longue vie à votre blogue.

Écrit par : paris sportifs en ligne bonus | 12/05/2014

Vraiment sympathique le dessin de votre blogging, on l'aime beaucoup, l'avez-vous provoquer vous même ?

Écrit par : cote france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.