Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2012

Juan Bautista triomphe à Lima, Macaraibo et Valencia.

JUAN BAUTISTA.jpgSi Corrida y Campo assume sa coloration biterroise, cela ne nous fait pas oublier qu'un autre torero français de haut niveau exerce de l'autre côté du Vidourle.

Juan Bautista vient encore de réaliser une temporada importante en France, et s'il ne rentre plus régulièrement dans les meilleurs cartels des grandes Ferias espagnoles, l'Arlésien mérite une nouvelle chance.

Car, on n'ouvre pas trois fois la grande porte de Madrid par hasard. Et les trois succès de cette semaine en Amérique du Sud le confirme.


Juan Bautista a indulté cette semaine un toro de La Consolación lors de l'ouverture de la Feria de Maracaibo. L'Arlésien a obtenu la grâce du 6ème toro de la corrida et sera récompensé par le Prix de la meilleure faena de la Feria de la Chinita. A noter que Juan José Padilla recevra les Prix de Triomphateurs et meilleure estocade.  

La nuit dernière, Juan Bautista s'est fait littéralement voler une Grande Porte à Valencia par la faute d'un Alguazil qui avait du bien arroser sa Feria avant le paseo. En effet, le Président a primé les deux faenas de l'Arlésien d'une oreille, mais l'Officier ne s'est pas aperçu de l'octroi d'un trophée par le Palco. Du coup, le Français, n'a reçu qu'un trophée, face au bétail de La Cruz del Hierro qui a produit peu de jeu, et n'est pas sorti en triomphe. Pour le moins ridicule!!!

Pour conclure en beauté cette semaine, Juan Bautista vient de couper ce soir deux oreilles d'un toro de La Carolina très bien présenté dans les arènes de Lima (Pérou).

Dans les arènes de Acho pour la Feria Señor de los Milagros, l'Arlésien a reçu une ovation face au 1er toro après avoir réalisé une faena de belle facture où il perdra un trophée avec les aciers (et la défaillance du puntillero). Sa seconde prestation, tout en temple et en toréant la main basse, sera remplie de toreria. Le niveau baissera du côté gauche, mais une conclusion par des Bernardinas sans ayuda et une grande estocade lui offriront deux oreilles.  Figurait au cartel au côté de Juan Bautista, Alfonso de Lima (applaudissements et deux oreilles symboliques) et Ivan Fandiño (silence et deux oreilles).

Le lauréat de la temporada 2012 (oreille d'or de RNE) a justifié son statut en accompagnant Juan Bautista "a hombros". Après avoir débuté sa seconde faena au centre par une cambiada de la gauche, Fandiño réalisera d'excellentes séries de la main droite. Comme le Français, la faena perdra d'intensité à gauche mais en appliquant la même recette (conclusion par bernadinas et grande estocade), il recevra la même récompense.

Quant au Péruvien, il a gracié Vencedor, un toro noble qu'il a torée a gusto et après une légère pétition d'indulto, la Présidence a cédé lorsque l'intensité est montée.

 

 Juan Bautista face à un Margé: Journées taurines 2011 à Béziers

 
Bautista Béziers indulto par aficionnimoise

 

Les commentaires sont fermés.