Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/11/2012

Annulation de Quito: l'analyse d'André Viard dans Terres Taurines

L'annonce de la suspension de la Feria de Quito par l'empresa Citotusa a ému l'aficion. L'organisateur a eu beau jeu de brandir des menaces des mouvements anti-taurins ou un risque politique. Mais, il est à craindre comme l'évoque André Viard dans son édito de Terres Taurines, que la raison économique l'ait emporté.

http://www.tierrastaurinas.com/terrestaurines/actus/01-11...

Deux théories s'affontent sur ces corridas sans mise à mort. Comme mon confrère de Lotaure Roge (http://lotaureroge.canalblog.com/archives/2012/11/17/2560...), je m'étais étonné l'an dernier dans Midi Libre de la présence de Sébastien Castella à Quito l'an dernier.

Le Biterrois, qui anticipe parfaitement ses évènements pièges (il s'est opposé au G10, avait moqué les figuras qui toréent dans le simulacre de Las Vegas avec un "j'ai passé l'âge de faire des capeas...") était au cartel de Quito l'hiver dernier et devait encore faire deux paseos en 2012.

La réponse de Sébastien fut cinglante quand je m'étonnais de ses critiques sur Las Vegas et de sa présence à Quito : "c'est une méconnaissance de la tauromachie et une insulte à l'aficion équatorienne" m'avait répondu le meilleur torero français de l'histoire.

Mais le problème n'est pas d'évaluer la passion de l'Equateur pour la Fiesta. Elle est évidente. Mais à proposer une lidia au rabais, visiblement l'aficion n'a pas répondu présente et l'équilibre économique semble mis à mal.

Il est parfois préférable d'avoir une ou deux temporadas blanches, plutôt que lidier des corridas amputées qui conduisent à terme à la désafection du public.

Espérons que Barcelone l'an prochain, aura le loisir de prouver qu'une "année blanche" ravive davantage la flamme du toreo dans une plaza plutôt que l'éteindre...

 

Les commentaires sont fermés.