Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/03/2017

Venue de Victorino Martin à Béziers samedi: retour sur les 3 jours de reportage publiés en 2013 sur Corrida y Campo

camada 2013 victorino martin,victorino martinCliquer sur Photo pour visualiser album complet de la camada 2013.

Doux privilège que de barouder dans les campos espagnols pendant l'hiver. 

Après une journée bien remplie le mercredi 30 janvier du côté de Lora del Rio pour découvrir la camada des héritiers de Don Eduardo Miura et réaliser un long entretien pour Toro Mag avec Eduardo et Antonio Miura 

DSC_0269.JPGAprès avoir passé une superbe après-midi chez La Quinta et leur superbe Buendia au côté du passionné Alvaro Conradi Jr, un coup de fil sur le retour vers Sevilla à Victorino Martin Garcia (le fils) nous fixe rendez-vous à 8h30 le lendemain matin à "Las Tiesas", proche de Coria  (Caceres).

Avec 3 heures de route à venir.

 

A 4h30, nous démarrons de Sevilla, ravi de découvrir l'élevage légendaire qui sera le fleuron de la San Isidro avec l'encerrona d'Alejandro Talavante. 


DSC_0091.JPGUn vaquero nous attend sur un tracteur équipé pour déverser automatiquement le pienso maison dans les mangeoires de la trentaine de cercados dédiés aux bravos.

La matinée commence par une déception. Le thermomètre dépasse difficilement les 0 degrés et une épaisse brume matinale empêche de prendre les clichés rêvés.

D'autant que les fundas restent bannies à Las Tiesas. 

 

DSC_0016.JPGMais rapidement, vous êtes envahi par le plaisir de nourrir pendant plus de deux heures les sublimes cardenos Albaserada qui ont fait la légende de Victorino Martin Andres.

Les Victorino impressionnent par leur présence, leur musculature, leur morillo et les pitones sont astifinos et veletos.

Après avoir passé plusieurs jours dans les campos andalous, souvent luxueux, la simplicité de Las Tiesas surprend. Pas de frime, pas de cortijo soigné, juste des terrains à perte de vue (1.600 hectares) pour l'élevage du toro bravo le long du Taje.

Las Tiesas est un paradis pour les novillos et la camada de l'année où cohabitent environ 125 cuatreños et une vingtaine de cinqueños qui permettront de lidier la quinzaine de corridas annuelles.

Des cercados sont réservés pour la diversification choisie par Victorino Martin qui espère répéter l'épopée des Albaserada avec les fers Urcola et Monteviejo (Barcial). Un tentadero, à suivre sur Corrida y Campo permettra de détailler ses nouveaux fers développés par la famille Victorino Martin.

L'après-midi permettra de découvrir la Finca de "Monteviejo" située à l'entrée de Moraleja. Là encore, le cortijo n'est pas ostentatoire et il faut que le propriétaire ouvre les portes de son Musée privé pour découvrir toute la richesse de la ganaderia.

Après avoir observé les quelques 320 vaches de ventres et la trentaine de sementales, la fin de journée sera réservée à un tentadero de vaches de Monteviejo  avec Sanchez Vara, Perez Mota et El Chocolate.

 

Est-il utile de répéter l'épopée de Victorino Martin déjà connue de tous?

victorino bailador.JPGAu début des années 60, les frères Martin Andres rachètent les Albaserada de la famille Escudero Calvo afin de retrouver le trapio et la caste de ses Santa Coloma Saltillo et s'installent à Galapagar.

Rapidement, Victorino Martin Andres devient le ganadero préféré de Madrid après la vuelta al ruedo de "Baratero" en 1969 et les triomphes vont crescendo jusqu'au seul indulto de Madrid avec "Velador" par Ortega Cano (à découvrir dans le musée dans la dernière partie) puis la corrida du siècle en 1982 qui a permis aux trois maestros de sortir "a hombros".

Puis, l'élevage déménagera vers les terres plus vastes de la Province de Caceres. En 1990, les deux frères se séparent et Adolfo Martin lidiera sous son propre nom.

En bref, Victino Martin est devenu une légende vivante.

L'histoire improbable de ce Madrilène, ancien éleveur de vaches à viande, d'un ancien boucher, maquigon à ses heures et qui s'invente une destinée de meilleur ganadero de toros de lidia de son époque.

Respect...

 

DSC_0002.JPG

 

09:18 Publié dans Campo | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.