Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2017

Venue de Victorino Martin à Béziers samedi: retour sur les 3 jours de reportage publiés en 2013 sur Corrida y Campo: tienta de vaches de Monteviejo...

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejoCliquer sur photo pour visualiser album complet

Invité le 31 janvier dernier pour une tienta par Victorino Martin Garcia, la finca de Monteviejo se trouve en bord d'un virage en arrivant à Moraleja. Le cortijo, sans fioriture, se situe à une cinquantaine de mètres de la route et les larges cercados se trouvent à proximité en empruntant un pont au dessus de l'Autovia.

 

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejoAlors que Francisco Javier Sanchez Vara patiente devant le cortijo discute avec El Chocolate, le père Victorino Martin Andres s'accorde une sieste dans le 4*4.

Après 10 bonnes minutes de voitures pour traverser les cercados, on parvient à la plaza de tienta située à quelques kilomètres du cortijo. La simplicité surprend une nouvelle fois ce qui ne fait que rajouter au charme des lieux.


victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejoL'acceuil par le gérant de la ganaderia est à la hauteur de l'image qu'il dégage sur les écrans télé. Victorino se montre chaleureux, souriant, accessible et décontracté. La classe et la simplicité des plus grands.

C'est avec impatience que l'on attend sur le tendido amenagé le début de la tienta dans ce lieu mythique. Un privilège de découvrir l'évolution de cette nouvelle lignée développée depuis une quinzaine d'annnées.

La famille a fait l'acquisition d'une partie de la ganaderia Barcial pour créer le fer de Monteviejo en achetant plus de 80 vaches à Arturo Cobaleda. Pour développer cet encaste Vega-Villar, ils feront ensuite l'acquisition de vaches à Francisco Galache qui possèdait du sang Urcola et Encinas. L'objectif étant de rafraîchir les "patas blancas".

Après avoir sauvé l'encaste Albaserada, le fils Victorino a maintenant l'ambition de sauver le sang Vega-Villar dont il apprécie le côté rugueux et exigeant, et sa capacité à tout donner dans le 1er tiers. Quitte à s'éteindre ensuite plus rapidement lors des faenas.

Son ambition est simple: redonner aux patas blancas leur lustre des années 50 et 60.

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejoL'aieul dirigera avec fermeté le tentadero et râlera régulièrement après les vaqueros en criant "puerta" pour accélérer le mouvement entre deux vaches et transmet ses ordres aux toreros avec virulence "coño, baja la mano" "colocacion"...

Le fils câline un nouveau né dans la famille, prend des notes, film avec sa tablette et encourage de ses conseils les trois toreros.

Il faut dire que Victorino Martin, vétérinaire de formation, arpente les campos depuis toujours et a torée comme novillero dans le passé.

 

Les toreros se régaleront de six vaches de cette nouvelle lignée Vega-Villar de la famille Victorino Martin lidée sous le fer de Monteviejo.

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejo- La 1ère de mère Monteviejo et de père Encina fait preuve de bravoure et de classe sur la corne gauche. Sanchez Vara dessine des muletazos de grande classe de la gauche et mettant en valeur toute la profondeur de la charge de la brave. Elle sera en revanche plus courte sur la corne droite.

- La deuxième, pure Monteviejo, possède une classe extraordinaire et répètera inlassablement sur les deux pitones. Manuel Perez Mota ne se dépeindra pas d'un sourire traduisant son plaisir à profiter de la bravoure de la pensionnaire.

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejo- La 3ème, colorada, est une Urcola pure qui manque de force et chute dès que "Chocolate" baisse la main. De retour devant du bétail après sa très grave blessure de la temporada passée qui faillit lui couté la vie, Juan José Bellido ne pourra profiter de sa 1ère faena.

- La 4ème (Monteviejo de père Urcola) manquera de force, mais un Sanchez Vara , fort séduisant, saura tirer parti de sa noblesse et réalise plusieurs grandes tandas de naturelles.

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejo- La 5ème de Monteviejo, une colorada aux patas blancas, sortira très faible du test de la pique. Elle ira progressivement " a mas " au cours de la faena en prenant du rythme dans la muleta de Perez Mota.

- Enfin, la dernière, de père Encina et de mère Monteviejo Galache, fera preuve de bravoure et de moteur devant un "Chocolate" qui s'en sortira avec les honneurs malgré les sorties "por fuera" de la vache.

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejoVictorino Martin Garcia s'autorisera même le plaisir de saisir la muleta pour réaliser quelques séries de la main droite.

L'ancien novillero plaisante avec les trois toreros lors d'une tertulia improvisée, a l'élégance de s'assurer que ses convives ont partagé son plaisir et vous invite à découvrir le Musée située dans une aile du cortijo et partagé quelques aguapes.

A suivre prochainement...

 

victorino martin,monteviejo,tienta victorino martin,tienta urcola,tienta monteviejo

08:55 Publié dans Campo | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.