Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/03/2013

Roman brille encore pour les novilladas des Fallas

DSC_0125.JPGLe franco-espagnol de Valencia a encore prouvé ses qualités lors de la 1ère novillada des Fallas de Valencia samedi. Profitant de la qualité de son 1er Fuente Ymbro, Roman a livré une faena de qualité à base de toreo classique.

En toquant la muleta "palante" et en tirant le toro par le bas avec une demi-muleta. Et des deux mains. Après une belle estocade, un seul homme dans le ruedo de la Calle Jativa ne voulait pas lui accorder les deux oreilles: le Président. Et il reçu une grande bronca!

Face à son second, le succès semblait se dessiner pour Roman après un très bon début, mais il fut victime d'une luxation de l'épaule en début de faena suite à une voltereta. Après un bref passage par l'infirmerie pour lui remettre l'articulation en place, le Valencian réalisera encore plusieurs naturelles de belles factures au courage malgré une douleur aiguë. En fin de faena, la blessure réapparaitra et Roman ne pourra même plus tenir la muleta pour éxécuter la suerte suprême.


DSC_0014.JPGEn pleurs, il regagnera à nouveau l'infirmerie en voyant fuir une nouvelle grande porte dans ses arènes et perdra d'ailleurs sa novillada du lendemain dans le même ruedo. Mais, l'impact de son toreo sur le 1er et de son courage sur son second sont plus que prometteurs pour l'avenir. Même s'il devra observer une quinzaine de jours d'immobilsation suite à sa luxation.

 

Au cours de cette course avec quatre novilleros, Juan Leal (silence et silence) a été malchanceux car ces deux toros n'offraient aucune option malgré les efforts de l'Arlésien.

Antonio Puerta (ovation, ovation et vuelta) n'aura pas spécialement convaincu car il n'aura pas utiliser toutes les qualités de son lot de Fuente Ymbro. Notamment celles de son 3ème qu'il tua à la place de Posada de Maravillas (ovation), blessé au mollet par son 1er adversaire.

Hier, pour la deuxième novillada des Fallas, Javier Jimenez a coupé la seule oreille d'un novillo de Parralejo. Lama de Gongora et José Garrido qui remplaçait Roman, ont essuyé quatre silences.

Photos de Roman lors d'une tienta en janvier dernier chez Fernando Peña 

 

DSC_0093.JPG

 

 

 

23:49 Publié dans Resena | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.