Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2013

Le 4ème Grand Gala du Printemps de Béziers perturbé par la Météo

SERRANO.JPGCliquer sur photo pour visualiser album de Lilian Guin

Le rare public qui s'est déplacé aux arènes de Béziers (à peine 500 spectateurs) pour le traditionnel Festival ouvrant la temporada a du braver le froid, le vent et la pluie pendant les 2h30 du 4ème "Grand gala du Printemps".

Les conditions météos ont malheureusement dissuader nombres d'aficionados et les flamencos joués pendant les faenas des six toreros ont eu du mal à réchauffer les tendidos.

Marc Serrano coupera la 1ère oreille de la corrida devant un novillo de Gallon bien présenté et certainement proche de son 4ème anniversaire. Le toro chargera le capote du Nîmois en se défendant par coup de têtes. Il ne s'emploiera pas sous son unique pique dont il sortira très affaibli. Refusant de baisser la tête et fragile du train avant, Marc Serrano lui servira une faena technique et intelligente à mi-hauteur en faisant preuve de douceur pour le préserver.


Dans la seconde partie de la faena, le toro s'avisera sur la corne droite et Marc Serrano terminera son travail de la main gauche. Le Nîmois conclura d'un superbe recibir (delantero) et d'un descabello.

FERREIRA.JPGAntonio Joao Ferreira (ovation) affrontera un novillo de Jalabert qui prendra également une pique sans s'employer. Le Portugais réalisera ensuite un excellent tercio de banderilles avec trois paires posées au fil des cornes et des passages en faux pour placer son toro.

Après un brindis à l'organisateur Christian Coll pour son invitation, Ferreira fera quelques séries droitières appliquées mais sans saveur devant un toro noble et juste de force. On retiendra une bonne série de naturelles mais le Portuguais se fera avertir à plusieurs reprises quand il baissera trop la main. Sur la fin, le toro deviendra revoltoso en milieu de muletazo et la faena deviendra hachée. Quatre rencontres seront nécessaires à l'épée et priveront Ferreira de trophée.

LEAL.JPGMarco Leal était de retour en France à la suite de sa série de triomphes en Amérique du Sud. Après un discret passage à la cape, il fera piquer à trois reprises son novillo de Michel Barcelo. Il alternera aux banderilles avec Antonio Joao Ferreira pour un tercio d'excellent niveau débuté par un bon cuarteo et conclu d'un inédit quiebro al violin au centre du ruedo.

Perturbé par le souffle d'Eôle, l'Arlésien réalisera une faena exclusivement droitière qui baissera de rythme avec le toro dans la seconde moitié. Marco Leal terminera les débats par un 3/4 de lame tendido bien placé d'effet rapide et recevra une oreille.

CERQUEIRA.JPGTomas Cerqueira faisait son retour dans ses arènes après les deux oreilles coupées lors de son alternative au cours de la dernière Feria de Béziers. Le Tardieu restera sur la réserve à sa sortie du toril et freinera dans la cape du Biterrois qui lui servira trois veroniques et une media. Après deux piques très appuyées, le toro manquera de force et tombera à l'issue de la 1ère série à la muleta.  

Tomas Cerqueira optera avec justesse pour une faena à mi-hauteur mais le manque de force et de moteur du Tardieu l'empêcheront de lier les muletazos. Le Biterrois conclura une prestation posée et technique par trois Manoletinas et une épée entière (légèrement caida) d'effet immédiat qui lui offriront une oreille.

DSC_0242.JPGSantiago Fausto fera face à un novillo de Pages Mailhan doté d'un trapio très respectable. Le toro d'origine Santa Coloma se défendra à la cape et mettra en difficulté le Mexicain. Après trois rencontres avec la cavalerie, Julien Breton Merenciano réalisera un très bon tercio de banderilles. Pendant la faena, Fausto, toujours sur la défensive et pas dans le sitio, ne parviendra pas à tirer parti du Pages Mailhan qui laissait pourtant entrevoir quelques qualités. Sous la pluie, le Mexicain achèvera sa prestation d'une entière delantera.

ORTIZ.JPGCayetano Ortiz faisait également son retour après les deux oreilles coupées lors de la novillada de la précédente Feria. Après une préparation intensive à Los Barrios et dans des tentaderos en Espagne, le Biterrois a affronté un novillo de Yonnet, élevage qu'il retrouvera au mois de juillet à la Céret. Le toro - "serio" - sera conduit par Ortiz au centre du ruedo à sa sortie du toril puis recevra une longue et forte pique en trois temps.

La tête très haute, le toro refusera d'humilier dans la muleta de Cayetano Ortiz et aura une charge saccadée et très courte. Face à l'impossible, le Biterrois accepte le combat mais il ne pourra servir que quelques muletazos arrachés à un Yonnet compliqué. Ortiz conclura la corrida d'une épée à la troisième rencontre et d'un descabello.

 

ORTIZ 2.JPG

 

 

 

23:04 Publié dans Resena | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Le Cercle Taurin Paul Ricard "EL MUNDILLO" remercie tous les aficionados qui, malgré le mauvais temps, sont venus aux arènes de Béziers pour le 4eme Grand Gala Taurin du Printemps 2013. Christian Coll, président du cercle remercie tous les professionnels de la Tauromachie et les ganaderos participant à la journée, la presse locale et les membres des clubs taurins qui avaient fait l'effort de se déplacer.
Dans quelques temps, El Mundillo organisera une nouvelle manifestation taurine permettant de continuer à aider ses deux protégés : Tomas Cerqueira et Cayetano Ortiz. Le président du Cercle espère que l'Aficion répondra présent...

Écrit par : LO TAURE ROGE | 24/03/2013

Les commentaires sont fermés.