Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2013

Castella a hombros et 2 bons toros d'Alcurrucen pour débuter la Feria d'Arles

mano a mano juan bautista castella arlesVidéo de Canal + Toros http://canalplus.es/toros/videos/pascua

Pour l'ouvertude de la Feria d'Arles, les gradins étaient remplis à 2/3 pour le mano a mano entre les toreros français devant du bétail de trois encastes différents.

Juan Bautista (ovation, oreille et ovation), moins heureux au sorteo et au toreo très varié au cours de la tarde, obtiendra un trophée du second mais perdra une oreille de ses deux autres toros avec les aciers.

L'Arlésien choisira d'ouvrir la Feria avec un toro d'Alcurrucen au comportement typique du Nuñez. Très froid au cours du 1er tiers, Juan Bautista amène le brave au centre par de douces delanteras. 


PORTRAIT JUAN BAUTISTA.jpgAprès deux puyazos, le Français débute la faena a genoux en obligeant le toro par le bas. Progressivement, le toro rompt et révèle ses qualités lors de deux séries de la droite de belle facture. Juan Bautista poursuit sa bonne faena par deux séries de naturelles puis il exploitera la noblesse de l'Alcurrucen sur un final par derechazos puis par une succession de changement de mains sans l'ayuda. Une tentative avortée de recibir au centre puis une demi-épée lui feront perdre un trophée malgré une timide pétition du public très frileux avec son torero.

Le 3ème du fer de Puerto de San Lorenzo, un negro plus sérieux de tête, sera remplacé par un sobrero castano de Garcigrande. Accueil de Juan Bautista a genoux suivi d'un duel au quite des deux toreros au sortir de la pique. Castella par tafallera, Bautista par une réplique plus classique.

 

BAUTISTA 1 OREILLE.jpgL'Arlésien déburera encore sa faena à genoux en enchainant neuf muletazos, dont un beau changement de main, avant de se relever. Après deux bonnes séries droitières, le public connectera enfin avec son "paisano" quand il réalisera un passage templé de nouveau genoux à terre. Une conclusion par manoletina et un 3/4 lame trasera lui offrira un appendice.

Juan Bautista affrontera en 5ème position un second Garcigrande castaño pour son dernier combat. L'Arlésien  offrira un excellent tercio de banderilles avec un cuarteo réalisé dans les régles de l'art suivi d'un quiebro et d'un violin.

Le maestro livrera une faena variée et fleurie sans trop exiger d'un adversaire juste de force et fade. Il conclura avec des bernardinas sans ayuda et d'une estocade entière portée sur l'avant. Malheureusement, le toro tardera à tomber ce qui lui coûtera un second trophée.

CASTELLA DEUX OREILLES.jpgSébastien Castella (silence, deux oreilles et oreille) sortira a hombros pour son premier paseo en France. Son 1er, du fer du Puerto de San Lorenzo, ne sera quasiment pas piqué par Gabin Rahibi, le toro perdrant les mains sous le fer. Après un superbe tercio de banderilles de Javier Ambiel, Sébastien Castella devra utiliser sa maestria et sa puissance pour contrer la charge violente teintée d'une pointe de genio du toro insuffisamment chatié.

Le Biterrois ne sera pas avare d'efforts pour réaliser une faena méritoire face au toro qui proteste lors de chaque muletazo. Il gagnera la bataille mais connaîtra des difficultés avec les aciers (pinchazo, media tendida et descabello).

Le 4ème, un Juan Pedro de chez Garcigrande, donne des coups de tête sous le fer et casse la pique de José Doblado. Le picador recevra une bronca de son Maestro, très remonté, à cause du manque de châtiment de son toro. Après un beau début par statuaire, le torero se fera désarmer en début de faena. Le toro aura le mérite de répéter ses embestidas et fera preuve de promptitude et de mobilité.

Il manquera de classe dans la muleta mais Sébastien Castella en prendra la mesure pour terminer par un numéro d'encimisma engagé qui portera sur le public. Un 3/4 de lame mettra un terme au début et le Président accordera les deux oreilles au Biterrois.

CASTELLA CAPE.jpgSébastien Castella touchera le meilleur toro du jour pour conclure ce mano a mano. Un Alcurrucen, une nouvelle fois, bien dans le style de l'encaste. Glacial et réservé à sa sortie du toril, le Nuñez laisse entrevoir son potentiel après la pique lors d'un excellent quite par chicuelinas. Après un beau passage de Morenito d'Arles aux banderilles, Castella réalisera la meilleure faena du jour en débutant assis sur l'estribo.

Un toreo classique, bas et templé devant un toro qui dévoilera une grande fixité et une belle profondeur dans ses embestidas. Le Biterrois épouse immédiatement le rythme du toro et deux séries de derechazos et une demi-douzaine de naturelles ressortiront de cette belle faena. A noter également deux changements de mains bien sentis achevés par des naturelles sans fin.

Une demi-épée et un descabello réduiront la récompense à une oreille mais cette faena sera la meilleure du jour et l'Alcurrucen sera peut-être le toro de la Feria! 

23:17 Publié dans Resena | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

superbe sebastien

Écrit par : beteille | 02/04/2013

Les commentaires sont fermés.