Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2013

Puerta grande pour Padilla et faenon mal récompensé de Fandiño face aux Torrestrella

torestrella arles, fandino arles, padilla arles, daniel luque arlesVidéo de Canal + toros: http://canalplus.es/toros/videos/pascua

Face à un bon lot de Torrestella à la présentation irréprochable, Juan José Padilla (ovation et deux oreilles) a ouvert la grande porte.

Alors que son 1er toro montrait de belles qualités, le "Pirate" a du abréger la faena quand le brave s'est cassé la patte gauche. Une peine, car Padilla avait parfaitement débuté à la cape avec de belles véroniques et deux medias au centre du ruedo.

S'il se mettra en danger lors d'un quite conclu par une larga à genoux inadaptée pour répondre aux gaoneras de Fandiño, Juan José Padilla fera preuve de son habituelle facilité aux banderilles. L'Andalou conclura ce 1er combat d'un 3/4 épée tendida.

Face au 4ème, Juan José Padilla restera timide à la cape et Fandiño réchauffera les tendidos lors d'un quite par chicuelina-tafarella au sortir d'un tercio de pique chaotique.


Avec un Padilla toujours facile aux banderilles, le toro montrera tout son potentiel au cours du second tiers. Le "cyclone" débutera par trois séries appliquées et classiques qui n'atteindront jamais des sommets. Après s'être fait désarmé en milieu de faena sur un molinete à genoux, Juan José Padilla optera pour un toreo tremendiste (circulaires, desplante a genoux, manoletina en regardant les tendidos...) pour porter sur le public avant de se faire à nouveau désarmer sur un dernier passage "poblerino". Deux mouchoirs généreux seront sortis par le Président après un grand volapié, mais on conservera le regret de ne pas "avoir vu" ce bon toro de Torrestrella!

torestrella arles, fandino arles, padilla arles, daniel luque arlesIvan Fandiño (silence et oreille) touchera d'abord le toro le plus difficile du jour. Un Torrestrella qui chargeait "por dentro" et provoquera un danger permanent. Le Basque saura s'imposer grâce à son engagement et sa muleta puissante. En laissant l'étoffe planchada pour conduire l'embestida, Fandiño réalisera une faena importante. Malheureusement, une fin difficile avec les aciers (pinchazo profond et descabello) lui feront perdre un trophée mérité.

Ivan Fandiño fera un bon début face au superbe burraco sorti en 5ème position dont on retiendra une superbe demi-veronique. Le Basque poursuivra par une excellente faena, dense et profonde. Ivan Fandiño est maintenant un torero à maturité et sur de son art sur le sable. Son toreo classique et profond fera mouche face à la noblesse du Torrestrella surtout sur la corne droite. Les toques toujours devant, il allongera la charge du toro par le bas en utilisant bras et ceinture. Il terminera par un arrimon final tout en contrôle et des manoletinas ajustées qui porteront sur le public. L'estocade entière sera d'un grande sincérité et bizarrement, la pétition de la seconde oreille restera timide. Choix étonnant de la Présidence quand on compare aux deux trophées accordés à Padilla voire à Castella la veille.

torestrella arles,fandino arles,padilla arles,daniel luque arlesDaniel Luque (oreille et silence) a confirmé ce soir en Arles qu'il traverse un bon moment et qu'il a retrouvé son toreo. S'il a tendance à sur jouer et rajouter des artifices dans ses enchaînements, il a offert des détails de grand talent devant son 1er Torrestrella noble mais faible.

Comme ses deux véroniques de grande toreria pour accueillir le 1er  en portant sur la charge du toro et réalisée avec un temple digne de Morante. Ou quelques muletazos stylés et relachés à mi-hauteur pour préserver les forces du toro dans le dernier tiers. Un grand volapié lui offrira une oreille parfaitement gagnée

Face au jabonero qui fermera la tarde, le torero de Gerena produira les efforts nécessaires pour compenser la piètre condition du toro mais le public ne connectera jamais avec Daniel Luque.

Au final, une bonne corrida de Torrestrella où Ivan Fandiño restera le triomphateur "moral" de la course.

23:51 Publié dans Resena | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.