Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/04/2013

(Midi Libre ce jour) Entretien Robert Margé sur le solo de Castella et les cartels 2013 de Béziers

ROBERT MARGE.jpgPhoto Pierre Saliba.

A l’issu de la commission taurine, l’empresa a répondu à nos questions en respectant beaucoup de prudence et de discrétion sur les détails.

Comment se sont déroulées les discussions après la proposition de Sébastien Castella ?

Robert Margé: Je ne veux pas rentrer dans le débat stérile de qui est à l’initiative de ce solo, mais c’est un évènement que j’avais en tête depuis un bon moment. Mais forcement, quand Luis Manuel Lozano a évoqué le projet, j’ai voulu le mener à son terme et les discussions se sont déroulées de façon normale.


Ce seul contre six doit-être une satisfaction après l’échec des négociations l’an dernier ?

 Le marché taurin est ainsi fait. Parfois les discussions n’aboutissent pas et des figuras sont absentes ponctuellement de leurs arènes. On peut citer l’exemple d’Enrique Ponce à Valencia ou de José Tomas à Madrid.

Au niveau des toros le choix est-il arrêté ?

Nous avons ciblé sept ou huit élevages et nous allons faire le tour des campos avec l’apoderado de Sébastien Castella pour effectuer un choix définitif des ganaderias. Avec l’objectif de respecter un équilibre pour répondre à tous les goûts et donner l’occasion à Sébastien de réaliser un beau geste avec un grand succès au bout.

On parle d’un toro de Victorino Martin …

Très certainement.

Et d’un Margé ?

Je pense aussi.

Comment allez-vous construire le reste de la Feria ?

On évolue dans une période très compliquée au niveau économique avec une baisse de la fréquentation dans toutes les arènes. Je fais le pari, dans une période de crise, de faire ce qui a de mieux en terme de programmation. C’est pourquoi, je veux élaborer quatre cartels "rematés" pour cette feria. En entourant l’évènement du seul contre six de Sébastien Castella par une Feria de très grande qualité pour en faire un moment important de la temporada 2013.

Initialement vous envisagiez plutôt une Feria avec des élevages plus durs conforme à la tendance actuelle. Pourquoi ce changement d’orientation?

Le solo de Sébastien a nécessité une adaptation du programme envisagé au départ. Il y aura malgré tout un équilibre bien dans la tradition biterroise avec les Miura et un lot de toros de Margé.

Les places vont-être chères pour intégrer la corrida de Margé ?

Ma volonté est d’organiser là aussi un cartel parfaitement « rematé » avec au moins une très grande figura.

On vous prête l’intention d’organiser un évènement spécial pour les dix ans de l’école taurine ?

J’ai toujours soutenu l’école taurine en les invitant pour des tientas ou en leur permettant d’organiser des échanges avec les novilladas non piquées. Mon affection pour Didier Bresson et El San Gilien est connue. Je voudrais donc organiser un spectacle particulier le dimanche matin de la Feria pour marquer cette date et que l’aficion puisse fêter cet anniversaire.

Entretien réalisé par Stéphan Guin.

BEZIERS.jpg

 

20:10 Publié dans Actualité | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Toujours aussi inventif "le Celleneuvois"....!....mais ça je le sais depuis toujours !
et au fond de mon coeur Olivier & Sébastien sont aussi "importants" que mes fils Rémi & Vincent !
FAMILLE DES MONTEILLES....JE VOUS AIME !

Écrit par : jean marie louirette | 12/04/2013

Et surtout pas d'indulto comme celui de l'an passé !!

Écrit par : LO TAURE ROGE | 12/04/2013

Les commentaires sont fermés.