Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2013

Carnet de voyage. Séville : 4 oreilles pour Ventura et une foi sans limite dans l’aficion

DSC_0042.JPGSecond solo en 48h à Séville avece Diego Ventura qui aura coupé quatre oreilles et ouvert la puerta du Principe pour son encerrona. Un seul contre six abouti marqué par le retour du célèbre cheval croqueur de toro Morante, absent depuis deux ans après une blessure à la patte.

N’étant pas un connaisseur de rejon, on se gardera de tout jugement, mais les spécialistes ne remettront pas en cause les 4 trophées.

Désolé de rentrer dans des considérations personnelles mais cette journée aura été marquée par un tentadero chez Jandilla avec Raphaël Chaubet, le fleuron des praticos français avec Hervé Galtier.


DSC_0048.JPGBorja Domecq avait réservé un accueil de seigneur à ses hôtes avec une piste parfaitement préparé, un picaro, un becerro et deux vaches.

Bien aidé par les conseils avisés de Dorian Dejean, professeur pour l’occasion, Raphaël Chaubet a torée avec talent et réalisé des séries notoires devant le becerro.

Une matinée à vous réconcilier avec l’aficion, de voir ce chef d’entreprise (il a développé une enseigne de construction de maison individuelle  dans 4 villes du sud est qui réalise 200 villas par an), se faire plaisir en s’offrant des becerros pendant trois jours chez Jandilla, Juan Pedro Domecq et Fuente Ymbro.

DSC_0121.JPGLa preuve que l’aficion et la passion de cet ancien élève sans picador ont développé des qualités chez l’homme pour devenir un patron de société averti.

Quant au torero, il s’en est sorti avec les honneurs en prenant ses trois combats avec sérieux et professionnalisme.

A noter la présence de son compère Philippe, fort courageux, de Dorian Dejean, en pleine préparation pour sa seconde temporada en piquée et de Marc-Antoine Romero (père) avec une banane incroyable tellement il a pris du plaisir à faire quelques –beaux- capotazos après quelques années d’abstinence.

Une grande matinée, on vous disait, que l’on poursuivra demain chez Juan Pedro Domecq.

Que l’aficion est belle…

DSC_0487.JPG

 

Les commentaires sont fermés.