Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/05/2013

4 jours "spécial Nuñez del Cuvillo" sur Corrida y Campo: Présentation ganaderia

ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40Cliquer sur photo pour voir album Camada 2013 et finca El Grullo.

Mardi 29 janvier 2013: Alvaro Nuñez Benjumea nous accueille pour une journée de campo extraordinaire dans sa finca "El Grullo" à Naveros à proximité de Vejer de la Frontera.

L'héritier de la ganaderia de Nuñez del Cuvillo nous réserve un journée de prince avec visite de toute la camada, participation aux mouvements des toros sur le "corredero", long entretien réalisé devant l'entrée du cortijo. Et pour cloturer la journée, une tienta avec Antonio Nazaré et trois novilleros de la tierra.

Ce reportage sera publié dans le numéro du mois dernier de Toro Mag. A retrouver en 4 volets sur Corrida y Campo.

Aujourd'hui: présentation de la ganaderia.

Jeudi: histoire d'un grand semental - Ilusion 40 - par Julien Aubert de la revue taurine TOREART.COM.

Vendredi: tentadero avec Antonio Nazaré.

Samedi: entretien avec Alvaro Nuñez Benjumea


ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40Enclavée dans les vallons au milieu de la « ruta del toro » et des villages blancs (Vejer et Medina Sidonia), Naveros est un petit bourg où le café séduit toreros et aficionados de passage pour la qualité de ses entrecôtes. A la sortie du village, les cercados d’El Grullo sont visibles des deux côtés de la route au sortir d’un virage.

ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40A droite, se trouve un 1er cercado avec une cinquantaine de toros de l’année que le vaquero et Álvaro Núñez Benjumea font courir car le corradero voisin est impraticable suite aux pluies abondantes qui ont perturbé l’élevage du toro bravo cet hiver en Andalousie.  

Sur la gauche se situe l’entrée de la finca et un second cercado, toujours visible depuis la route, abrite la seconde partie de la camada 2013. Au bout d’un court chemin, le cortijo et sa cour dominent les vallons et la placita de tienta se tient en contre-bas.

Les vaches et les étalons vivent eux dans les fincas voisines de “El Lanchar” et “Arenalejos”. 

ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40Issue d’une lignée de ganadero depuis plus d’un siècle, Joaquin Nuñez del Cuvillo a débuté dans l’importation de fertilisant après son diplôme d’ingénieur agricole. Il est le fils du créateur du fer actuel (représentant les initiales de Joaquin Nuñez Manso) qui date de 1920 et son oncle paternel était Carlos Nuñez 

Il a acheté l’intégralité de l’élevage des frères Osborne Domecq en 1982. Du sang Juan Pedro Domecq, Marquis de Domecq, Torrealta et Sayalero y Bandres constituera les fondations de l’élevage actuel pour compléter la lignée Osborne dans l’encaste Domecq.

Les apports de sang Nuñez et Atanasio Fernandez, expérimentés au début de l’aventure, ont été depuis détruits pour se concentrer sur le Domecq.  

Cet hiver, le ganadero a encore acheté un semental de Garcigrande et poursuit sa politique d’évolution de son élevage par acquisition de la crème de ses concurrents. N’est-il pas aller chercher dans le passé du Domecq chez les Osborne, puis Antonio Ordoñez, Paquirri ou Juan Pedro ? 

ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40Ganadero moderne qui produit des toros au goût des figuras, le fils Nuñez del Cuvillo réserve un accueil chaleureux et bienveillant. Il n’en reste pas moins un professionnel de la communication avec une vision industrielle de sa ganaderia pour préserver sa rentabilité de son élevage riche de 750 vaches et une quarantaine sementales sur 2400 hectares de terres. 

La classe, la bravoure et la noblesse des Cuvillo en ont fait un pilier des plus grandes ferias et les figuras plébiscitent ces toros. La ganaderia Nuñez del Cuvillo touchera le Graal en 2011 quand José Maria Manzanares indultera Arrojado à Séville, le 1er toro gracié dans la Real Maestranza de Caballeria.  

Symbole de la réussite de l’encaste Domecq, Cuvillo connaît également des détracteurs dans l’aficion orthodoxe et les reconocimientos de Madrid sont parfois animés. Lors de la Feria de Séville, 7 toros ont été renvoyés à la finca pour une corrida au final décevante. Sans oublier, la fâcherie avec José Tomas alors que le Monstre de Galapagar était un habitué d’El Grullo et se réservait la crème de la camada dans un passé récent… 

ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40Álvaro Núñez Benjumea, qui a obtenu une licence de droit, est certes un businessman, mais surtout un amoureux du campo qui maintient un élevage traditionnel où le travail à cheval reste le quotidien des vaqueros et du propriétaire. L’héritier de Nuñez del Cuvillo reste en permanence en contact avec son bétail.

Depuis son footing matinal accompagné de son chien entre ses différentes fincas, jusqu’au tentadero en fin de journée. Après avoir fait courir les toros dans les cercados avec un  vaquero, Álvaro Núñez Benjumea nous accorde un entretien réalisé à cheval devant la cour du cortijo.

A lire samedi dans Corrida y Campo...

 

ganaderia nunez del cuvillo,tienta antonio nazare nunez del cuvillo,entretien alvaro nuñez benjumeo,camada nunez del cuvillo,semental ilusion 40

 

09:47 Publié dans Campo | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.