Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/05/2013

Midi Libre Béziers du jour. Feria de Béziers2013: Castella en chef de lidia

BRINDIS SEB.jpgDeux corridas de prestige entoureront le 1er seul contre six de l’histoire biterroise. 

Le  mundillo politique et taurin était réuni hier aux Monteilles pour l’annonce des cartels de la Feria par Robert Margé en présence de Sébastien Castella salué par tous les aficionados au lendemain de ses deux oreilles à Palavas.

Au levée du jour, le Maestro s’est d’ailleurs accordé une tienta aux Monteilles avant de retrouver le public pour la cérémonie. Le seul contre six du torero biterrois sera l’évènement phare de cette édition et une date de choix dans la temporada française.

L’opportunité du solo de la star biterroise a bousculé les plans initiaux de Robert Margé qui souhaitait au départ donner une coloration plus toriste à la programmation 2013 pour s’inscrire dans la tendance d’Arles, Bayonne ou Mont-de-Marsan.


CASTELLA CAMBIADA.jpgPour cette première dans les arènes de Béziers, qui devrait permettre de renouer avec le « no hay billetes », Castella fera l’effort d’affronter un élevage encasté avec la présence d’un toro de Victorino Martin. Le Maestro a d’ailleurs fait une forte impression au « sorcier de Galapagar » lors d’une récente tienta chez le prestigieux ganadero. Il combattra également un toro de Margé en complément des élevages habituels prisés par les figuras. Au niveau des ganaderias, le cru 2013 n’apportera pas un parfum de nouveauté car Daniel Ruiz, Margé et Miura sont au cartel pour la 3ème année consécutive.

Du côté des toreros, Robert Margé a mis un point d’honneur à concocter « des cartels de prestige pour entourer ce geste historique de Sébastien Castella ». Difficile d’imaginer une affiche plus séduisante pour l’ouverture de la Feria le 15 août avec le retour des toros de Daniel Ruiz après l’indulto de « Calabres » l’an dernier.

Au meilleur torero de la décennie, El Juli, sera associé José Maria Manzanares, le leader des deux dernières temporadas, et Pablo Hermoso de Mendoza la légende vivante du toreo à cheval.

Pour combattre les toros de Margé, l’empresa n’est pas parvenu à concrétiser le cartel de figuras espéré avec Miguel Angel Perera, le triomphateur 2012, ou Enrique Ponce, mais l’affiche du samedi 17 août revêtira un bel intérêt avec des habitués des joutes biterroises. Juan José Padilla (n°2 de l’escalafon 2012 avec 71 paseos) jouit toujours d’un fort capital sympathie après ses succès passés dans les Miurada, David Mora a ouvert la grande porte à Béziers l’an dernier en recevant le Prix de la meilleure faena. La présence de Juan Bautista, spécialiste des toros des Monteilles, est également légitime d’autant qu’il réalisera, lui aussi, un solo de catégorie à Istres devant du bétail redoutable (Miura, Victorino, La Quinta…). 

Le dimanche 18 août mettra un superbe point final à cette séduisante Feria avec une mixte matinale (avec Tomas Cerqueira, Cayetano Ortiz et Dorian Dejean) qui célèbrera la réussite de l’école taurine pour son 10ème anniversaire  et la traditionnelle corrida de Miura pour clôturer la Feria.

La Miurada 2013 sera certainement la plus attendue des dernières années car les toros de Zahariche ont renoué avec leur glorieux passé en recueillant tous les prix de la Feria de Séville le mois dernier. Le cartel est composé de Fernando Robleño et Javier Castaño, les meilleurs spécialistes des corridas dures depuis des années comme en atteste leurs succès importants lors de leurs solos à Céret et Nîmes en 2012. Leur mano a mano face aux « Miura de Béziers » sera également, comme le solo de Castella, un moment phare de la temporada française.

10232_1175022188991_5305624_n.jpg

 

Les commentaires sont fermés.