Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/05/2013

Midi libre du jour: Un solo, six ganaderias pour Sébastien Castella...

CASTELLA DEUX OREILLES.jpgPersonne ne pourra reprocher à Sébastien Castella son manque de franchise. Comme le veut l’usage inavoué dans le mundillo, le Biterrois explique que« c’est moi qui vais choisir les toros. Je suis transparent et il faut que le public le sache ». Le Maesto connaît les goûts de son aficion et espère que les « six toros leur plaira. Ils seront d’une belle présentation et auront beaucoup de trapio ».


desplante nb.jpgSébastien Castella s’est attaché à « choisir six toros parfaitement dans le type zootechnique de chaque élevage ». Si certains aficionados confondent volume et trapio, le maestro se veut pédagogue en expliquant que « le lot ne sera pas homogène car un Victorino Martin est forcément différent d’un Nuñez d’Alcurrucen ou d’un Domecq de chez Garcigrande ». Le travail de prospection de Sébastien Castella est déjà bien avancé car il déjà sélectionné « son Victorino, deux Alcurrucen et un Jandilla qui sera très sérieux avec beaucoup de tête ».

S’il se porte garant de la qualité de la présentation du bétail, le torero prévient qu’il faut être tolérant sur cette sélection car « je ne suis pas dans les toros pour savoir comment ils vont se comporter dans l’arène! ». Mais le bétail conditionne le succès et José Tomas peut remercier ses « veedores » pour son choix de Nîmes et Manzanares critiquer les siens pour son solo de Séville le mois dernier.

victorino bailador.JPGLe moment phare sera évidemment son combat avec un Victorino Martin. Castella a séduit l’exigeant ganadero lors d’une récente tienta à « Las Tiesas »: « il a été très bon et a parfaitement compris nos toros. Il a construit une grande faena à une vache encastée. Le résultat est très satisfaisant pour le torero et le ganadero ».

Le Maestro a tiré des enseignements de cette préparation : « le Victorino Martin est très compliqué. Il faut s’appuyer sur un bagage technique important et avoir foi dans les qualités du toro. Car, il peut t’exiger beaucoup pendant le combat puis te donner quelques belles séries en fin de faena qui te feront triompher ».

Rendez-vous est pris pour le 16 août.

Midi Libre du 11 août 2013

Levée du jour à Las Tiesas chez Victorino Martin (02/2013)

DSC_0002.JPG

 

Les commentaires sont fermés.