Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/06/2013

Le spectacle insolite des « recortadores » aux arènes

gala taurin beziers, recortadores, dorian dejean, mehdi savalli beziers, antonio joao ferreira, cercle taurin el mundilloAprès le faible succès du « Grand gala taurin du Printemps » perturbé par les conditions météos, le cercle taurin El Mundillo organise une nouvelle journée taurine aux arènes de Béziers aujourd’hui.

La matinée (11h) sera réservée à la tauromachie traditionnelle avec la présence d’Antonio Joao Ferreira et du becerrista nîmois « El Diego ». Mais l’aficion viendra en premier lieu apprécier les progrès de Dorian Dejean qui réalisera son 1er paseo de la temporada avant plusieurs dates clés pour son avenir (Tarascon, Carcassonne et Béziers) et encourager Mehdi Savalli.


Car l’enfant chéri du public biterrois, qui sera absent de la Feria cette année, est exclu des cartels 2013 et espère que le soutien de ses supporters lui permettra de triompher pour relancer sa carrière.

L’après-midi donnera lieu à une première dans les arènes avec la présence de « Recortadores » de Valencia, une référence dans cette tradition taurine très prisée en Espagne. Très spectaculaire, la discipline, crée au milieu du 19è siècle, séduit un large public car c’est un art d’évitement sans mise à mort, piques ou banderilles.

Le « recorte », ressemble au raset de la course camarguaise à la différence que l’objectif est d’enfiler des anneaux sur les cornes des toros. Contrairement à la course landaise, les « recortadores » affrontent à corps nu (et sans corde) de véritables toros de combat doté d’armures non protégées et d’un poids dépassant souvent les 500 kilos.

Ces funambules développent différentes figures très impressionnantes en attirant la charge du brave pour les éviter au dernier moment par une feinte de corps (« quiebro ») ou en réalisant des sauts au-dessus du toro, parfois même en s’aidant d’une perche (« garrocha »).

Le jeu consistant à rester immobile jusqu’au dernier moment en réalisant un geste minimaliste pour que les cornes du toro frôlent le « recortadore ».

L’organisateur Christian Coll dont le cercle taurin soutient Tomas Cerqueira et Cayetano Ortiz est convaincu que l’aficion répondre présente car « c’est une occasion de découvrir aux arènes, un spectacle taurin insolite et émotionnant destiné à un public familial mais aussi aux aficionados ».

gala taurin beziers, recortadores, dorian dejean, mehdi savalli beziers, antonio joao ferreira, cercle taurin el mundillo

 

Les commentaires sont fermés.