Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2013

Madrid: Joselito Adame a profité de bons Alcurrucen

el cid madrid,alcurrucen madrid,joselito adame madrid,juan pablo sanchez madridLa presse Madrilène avait survendu l’événement en se faisant l’échos d’une corrida historique avec deux mexicains au cartel, une première depuis 60 ans à Madrid.

En réalité, il s’agissait d’un cartel mal rematé devant un élevage de garantie !

D’autant que la famille Lozano a lidié aujourd’hui à Madrid une corrida de présentation très inégale dont certains avaient le trapio typique de la ganaderia, notamment le 1er. Ils ont eu pour dénominateur commun d’être froid à leur sortie du toril comme souvent avec l’encaste Nunez puis sont allés « a mas » pendant les faenas. Tous se sont laissés faire même si certains ont souffert de soseria et de manque de force.

Mais avec d’autres toreros en face, et plus d’efficacité avec les aciers pour Joselito Adame, on aurait pu voir facilement 4 ou 5 oreilles.

 


el cid madrid,alcurrucen madrid,joselito adame madrid,juan pablo sanchez madridLe vrai « Cid » (silence et silence) serait sorti de Las Ventas « a hombros » dans ses meilleures années. Mais depuis quelques temporadas, le torero de Salteras n’est qu’une pale copie du grand maestro des années Victorino.

Son 1er allait provoquer un « batacazo » lors de la 1ère rencontre et Joselito Adame lui montrera par un quite par gaonera les qualités du brave. La réponse par chicuelina d’El Cid restera timide.

Le début de faena sera catastrophique car le maestro se fera désarmé dès le 1er muletazo et ne s’accouplera jamais avec le brave qui ne demandait qu’à embister par le bas. S’il était un brin tardo, le toro répétait et poussait dans la muleta mais jamais El Cid ne prendra le dessus. L’estocade sera à l’image de la faena : mauvaise !

Devant le 4ème, certainement le moins bon de la course, il rendra une partition sans relief.

el cid madrid,alcurrucen madrid,joselito adame madrid,juan pablo sanchez madridJuan Pablo Sanchez (silence et silence) a fait preuve de technique et de temple mais un manque de détermination devant deux toros nobles ne lui a pas permis de masquer le manque de transmission de ses adversaires.

Il a réalisé des muletazos doux à son 1er mais ne liera jamais les passes faute d’attaquer le toro et d’un manque d’engagement. A retenir, une bonne estocade d’effet rapide.

Idem face à son second toro qu’il ne parvint jamais à templer et qu’il a expédié d’un vilain bajonazo sans jamais baisser la main.

el cid madrid,alcurrucen madrid,joselito adame madrid,juan pablo sanchez madridLe triomphateur du jour sera Joselito Adame (salut et oreille) qui aurait ouvert la grande porte sans un pinchazo au 1er.

Avec l’entrega d’un novillero, le Mexicain a offert son répertoire varié à la cape en offrant successivement gaoneras, chicuelinas, lopecinas…

Mais Joselito Adame a surpris à la muleta avec un toreo classique, profond et laissant toujours la distance au toro. Si la 1ère faena a connu des moments moins aboutis, il la rematera par des doblones bas et templés très toreros.

el cid madrid,alcurrucen madrid,joselito adame madrid,juan pablo sanchez madridMalheureusement, il conclura d’une media estocade et deux descabellos.

Le Mexicain utilisera parfaitement les qualités de son dernier Alcurrucen. Il débute la faena par des statuaires et les séries des deux mains seront marquées par leur temple et leur profondeur.

Le brave collaborera jusqu’au bout et une conclusion moyenne par une demi-épée à la 2ème rencontre après des manoletinas accrochées n’interdira pas une pétition majoritaire.

Seconde oreille en 4 jours pour Joselito Adame qui devrait gagner quelques substitutions méritées pour la fin de temporada.

 

el cid madrid,alcurrucen madrid,joselito adame madrid,juan pablo sanchez madrid

 

23:58 Publié dans Resena | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.