Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2013

Entretien Sébastien Castella pour Midi Libre Nîmes: "Je soutiens Juan Bautista"

portrait porte 1.JPGCliquer sur photo pour voir album complet

Vous êtes biterrois, mais un lien spécial vous unit au public de Nîmes ? 

Nîmes représente beaucoup pour moi. C’est l’arène où j’ai fait tous mes gestes, j’y ai réalisé mes deux précédents seul contre six, j’ai participé au mano a mano entre Fuente Ymbro et La Quinta. J’y est presque tout fait : des mano a mano face aux plus grands (Rincon, El Juli), toréer 3 fois dans la Feria, deux fois dans la même journée…  

Il reste un moment particulier ? 

Je garde encore le souvenir de ma 1ère corrida à Nîmes où j’ai coupé la seule oreille de la course en septembre 2000. C’était quelques semaines après mon alternative et j’avais intégré le cartel pour une substitution. Cette corrida a marqué le début d’une belle histoire avec Nîmes.

Si Madrid est ma plaza en Espagne, on peut dire que Nîmes est mon arène en France même si c’est difficile à dire car je suis biterrois et je garde de grands souvenirs d’Arles ou Bayonne. 


portrait cantine.JPGOn a ressenti une fierté à donner l’alternative à Juan Leal pour Pentecôte ? 

Ca été une belle corrida avec cinq oreilles et un mano a mano français devant des arènes pleines. Je suis content d’avoir donné l’alternative à Juan Leal qui a le potentiel pour devenir un pilier de la tauromachie française dans le futur. Il a beaucoup de qualité et surtout l’essentiel : l’aficion. Il faut de la patience et le temps dira s’il peut devenir un bon torero. 

Même si je regrette de n’avoir coupé que deux oreilles à cause de l’épée, cette corrida a représenté un pas dans ma tauromachie au niveau artistique. J’ai eu trois toros avec des qualités différentes et j’ai pu développer le toreo que je recherche. Sans faire un redondo en trois faenas.

Le public a été réceptif et apprécié mon évolution vers une tauromachie plus profonde, plus classique.  

Vous évoquiez l’envie de faire un geste particulier à Nîmes dans l’avenir… 

Ce n’est plus d’actualité.

Il est tombé à l’eau suite à une blessure au pied de l’autre torero…

Non, c’était autre chose. C’était un secret de Polichinelle que je devais toréer en mano a mano avec José Tomas pour la Feria des Vendanges puisqu’il avait évoqué dans la presse. Si Dieu le veut, c’est un cartel qui se fera dans l’avenir.

Un commentaire sur la polémique sur la corrida des six toreros pour « l’Union » ?

Même si j’apprécie les polémiques, cette année j’ai décidé de rester pour un temps en dehors. Je ne fais partie d’aucune association de toreros donc je n’avais pas à participer à cette corrida. Je n’allais pas toréer gratuitement pour eux.

Je ne m’exprimerai pas sur l’opportunité d’organiser en France une corrida en faveur de l’association des toreros espagnols.

Je dirai juste que j’apporte tout mon soutien aux déclarations courageuses de Juan Bautista. Même si on a connu des différents dans le passé, il a totalement raison et si je dois me mettre à ses côtés et l’aider pour aller de l’avant, je serai là.   

C’est à dire ? 

Les toreros français doivent cotiser pour toréer à l’étranger. Nous avons crée en France une association de toreros, et je considère que tous les toreros espagnols devraient cotiser, même symboliquement, pour se produire en France et intégrer notre association.

Et demander en 2014 que cette corrida soit organisée en faveur de l’association des toreros français plutôt qu’espagnols.  

Vous qui avez toujours obtenu une place de choix dans les cartels de Nîmes, cette corrida n’a pas de charme particulier… 

Il s’agit malgré tout d’un très beau cartel mais c’est vrai que ce sera une Feria de plus. Sans le plaisir de la responsabilité d’être un pilier de la Feria. J’ai toujours été habitué à participer au cartel phare de la Feria.

Avec des mano a mano, des solos…L’an dernier, même s’il y avait le seul contre six de José Tomas, j’étais l’après-midi en compétition avec El Juli.

traje 1.JPG

Commentaires

Bonjour Seb,
comment te faire passer par mail les photos d'une belle corrida en juillet 2004 à Fréjus
au cartel avec Javier Conde et Cesar RIncon.
A ta disposition Maestro

Écrit par : PIGET JEAN MICHEL | 30/07/2013

Les commentaires sont fermés.