Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2013

Page Castella Midi Libre 11/08: CLIN D’ŒIL de Sébastien L’ouïe du torero.

portrail cheval 1.JPGCliquer sur photo pour voir album.

Sébastien Castella raconte chaque jour une anecdote...  

"Dans l’arène, tu entends absolument tout ce qui se dit dans les tribunes. Tu as la sensation d’être dans une bulle autour de ta tête et qu’une personne te parle fort à l’intérieur avec un haut-parleur.

On entend tout parfaitement et sur le moment ça peut faire mal quand tu es seul sur la piste le toro.


Je me souviens notamment d’une anecdote en janvier 2010  à « La Mexico », la plus grande arène du monde. Ce jour-là, il faisait un froid terrible et  j’ai coupé une queue face à un toro.. Je débute normalement ma faena face au 1er par les statuaires au tiers. J’étais tranquille avant d’attaquer la 2ème série quand en haut des tribunes de La Mexico,  un type se met à  crier « on va voir maintenant si tu vas te passer le toro près ». Me dire çà à moi, tu te rends compte !

Son seul objectif était de me faire mal et tout le monde l’a parfaitement entendu. Je l’ai regardé, puis j’ai réalisé ma seconde série en me passant le toro au millimètre et cela a produit un déclic. Au bout de 4 ou 5 passes, l’arène a explosé et a pris partie pour moi.

Quand j’ai terminé la série, je l’ai regardé en haut des tribunes et je lui ai dit « et alors ? ». Tout le monde le regardait et s’est levé pour le siffler. Ensuite, toute l’arène s’est mise dans la faena et cet incident a marqué le début d’une grande faena. J’ai fait des naturelles extraordinaires comme je cherche à les faire aujourd’hui."

18:10 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.