Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/09/2013

Les toros pour "la fa(u)meuse" corrida des six toreros à Nîmes

NIMES.pngCorrida y Campo a souvent loué les talents créatifs de Simon Casas pour se permettre, pour une fois, de critiquer cette corrida sans queue ni tête.

Oui, Monsieur Casas est à l'origine des alternatives médiatiques, des solos qui ont marqué l'histoire (José Tomas, Paco Ojeda), des solos du cœur (Castella pour Haïti et celui improvisé de Nimeño face aux Guardiola pour les sinistrés de Nîmes), des mano a mano avec du sens, des mano a mano de ganaderias, de ferias avec des ganaderias toristes... dont acte et RESPECT à l'empresa la plus créative de la planète taurine!

Mais comment avoir accepté cette corrida au profit du syndicat des toreros espagnols où les deux toreros français qui ont un véritable poids dans l'escalafon sont absents (Castella par choix, Juan Bautista pour de sombres histoires d'El Juli et ses amis...)?


On se demande encore pourquoi les stars de l'escalafon, qui se sont fourvoyés dans le G10, viennent financer leur syndicat en France?

Et on n'est pas au bout de nos surprises: les six toreros ont choisi chacun son toro dans chaque élevage et il n'y aura pas de sorteo.

Alors pour faire la promotion de la Fiesta, El Juli et Manzanares ont sélectionné deux Daniel Ruiz, Talavante un Zalduendo face auxquels il vient de triompher pour son solo et Jiménez Fortes un Pilar. Saluons malgré tout l'effort de Perera qui prend un Fuente Ymbro (certes sur une décevante temporada) et Juan Leal qui a sélectionné un toro chez Joselito.

Maintenant, attendons encore leur présentation. On n'est peut-être pas au bout de nos surprises...

Les commentaires sont fermés.