Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2013

Grande tarde de Perera à Séville, Castella joue de malchance

PERERA.JPGMiguel Angel Perera (oreille et ovation) aurait pu ouvrir hier la Puerta del Principe, ou tout du moins couper une oreille supplémentaire, pour la seconde corrida de la San Miguel à Séville.

Sur le sable de la Maestranza, le torero d’Extremadura a coupé une oreille de poids face à son 1er toro d’Olga Jimenez (origines Jandilla par Garcia Jimenez) que le Maestro a obligé par le bas en le conduisant compas ouvert pour de longs voyages avec une demi-muleta.

Le numéro de contorsionniste final sans bouger les zapatillas fut ahurissant, les Manoletinas ajustées et Perera conclut d’une bonne estocade. Le gendre du Niño de la Capea a ensuite accueilli le dernier toro a porta gayola avant de réaliser un bon passage par véronique à la cape.


Miguel Angel Perera réalisera encore une belle faena avec ses muletazos d’une profondeur rare en jouant de son allonge et de sa capacité à modifier les trajectoires du toro lors des muletazos. Malheureusement, la passage à gauche sera inabouti et un pinchazo et un bajonazo lui interdiront tout trophée. 

El Cid (salut et vuelta) a ouvert la course par du bon toreo avec la cape avant de mettre en valeur la noblesse de son adversaire. Le torero de Saltera a réalisé une faena avec des muletazos liés, profonds et templés sur la corne droite mais le toro est allé « a menos » quand le maestro a voulu toréer à gauche. Estocade après pinchazo.

Le second combat d’El Cid sera du même acabit avec une faena qui a connu des moments importants à droite avant de baisser en intensité sur la corne gauche. Le public réclamera minoritairement un trophée et l’Andalou s’offrira une vuelta.

Sébastien Castella (silence et silence) a économisé son 1er toro dans les premiers tiers avant que Javier Ambel et Vicente Herrera brillent aux banderilles ainsi que José Chacon à la brega. Malheureusement pour le Biterrois, le toro n’avait pas un muletazo lors de la faena.

Décidément malchanceux, Castella touchera un dernier toro, marqué du fer de Garcia Jimenez, fade et sans charge et le combat ne procurera aucune émotion malgré les efforts en vain du maestro. La chance ne sourit toujours pas au français à la Maestranza.

Sébastien Castella fera son dernier paseo de la temporada européenne ce soir à Ubeda face aux toros d'Alcurrucen (avec Curro Diaz et toujours Miguel Angel Perera pour la 3ème course consécutive) avant de s'envoler en Colombie et démarrer la saison américaine normalement début janvier.

08:20 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour, et non castella va enfin prendre du repos...Pas de saison americaine avant le mois de janvier.Trois mois de repos en famille Pour notre Maestro aprés une belle temporada régulière qui aura démontré son évolution artistique.

Écrit par : philippe | 29/09/2013

Les commentaires sont fermés.