Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/12/2013

La pression est sur le G5 d'El Juli

JULI GRIMACE.jpgANOET, le syndicat des empresas a qualifié "d'injustifiable et inacceptable" le comportement du G5 mené par El Juli en compagnie de Morante de la Puebla, Alejandro Talavante, José Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.

Les empresas se rangent clairement derrière l'empresa Pages depuis que les cinq figuras ont déclaré vouloir boycotter Séville tant que l'administration ne serait pas changée.

ANOET invite le G5 à renouer le dialogue avec l'empresa Canorea et reste à voir s'ils se résoudront à de meilleures intentions.


Après le fiasco du G10, les cinq belligérants s'exposent à leur tour au boycot des grandes empresas qui pourraient montrer les dents.

Hormis Morante de la Puebla, et peut-être Manzanares à Séville, les membres du G5 s'exposent à un risque important car les empresas dans un contexte de crise souhaitent comprimer leur budget et la densité de torero de qualité permet de composer des Ferias sans leur présence.

Autour de Ponce, Castella, El Cid, Fandiño, Juan Bautista ou Mora tout en apportant une pincée de novueauté avec des toreros émergents.

Sans parler des empresas qui décrocheront le jackpot en engageant José Tomas, le seul capable de booster les abonnements de toute une Feria...  

Les commentaires sont fermés.