Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2014

La lettre ouverte de Miura à l'aficion française

carta abierta de Miura à la aficion francaise, polemique casas miura nimesSuite aux attaques très violentes de Simon Casas sur la famille Miura dans Midi Libre mercredi, Antonio et Eduardo Miura ont écrit une lettre ouverte à l'aficion française. Un courrier diplomate mais destinée à rétablir leurs vérités suite aux déclarations de Simon Casas.

A lire ce jour dans Midi Libre Nîmes.

Lettre ouverture de Messieurs Miura à l’aficion française

Suite au comportement décevant de notre corrida de Nîmes, nous souhaitons faire part à l’aficion française de notre sentiment et de nos réflexions.

En premier lieu, nous partageons le mécontentement de l’aficion. Car après tant d’années où nous avons lidié dans cette feria, et avec tout le respect que nous avons pour cette aficion qui nous a tant donné, on ne désire rien de plus qu’elle prenne du plaisir et lui apporter satisfaction.

Ensuite, et pour faire référence à la sélection des toros.

 


carta abierta de Miura à la aficion francaise, polemique casas miura nimesNous les avons choisis avant même de connaître l’annonce des cartels. Ainsi, les représentants de l’empresa ont pu voir les toros comme cela se fait habituellement.

Même, les représentants d’El Juli ont vu les toros susceptibles de venir plus tard. Dans aucune de ces occasions, il n’y eut d’objections sur les toros présentés.

S’il y en avait eu, on aurait pu changer quelques toros, comme cela se réalise normalement quand c’est nécessaire.

Après la publication des cartels, les représentants de l’empresa sont revenus voir les toros pour vérifier leur état et leur évolution comme il est de coutume dans toutes les corridas.

A cette occasion, il n’y a pas eu, non plus, de problème sur l’aspect général des toros.

Le jour de l’embarquement, étaient présents Monsieur le Maire de Nîmes accompagné de ses assesseurs, Mr Lionel (NB : Lionel Buisson collaborateur de Simon Casas) l’apoderado de Rafaelillo et collaborateur de l’empresa des arènes de Nîmes, mais également les deux représentants de l’empresa en Andalousie, ainsi que les « veedores » d’El Juli et Manuel Escribano.

Avant de procéder à l’embarquement, Monsieur le Maire avec ses assesseurs, accompagnés par Antonio Miura, ont vu les huit toros présélectionnés parmi lesquels ils ont choisi les six qui ont composé la corrida.

Durant l’embarquement, il n’y eu également aucune objection sur les toros choisis et toutes les personnes présentes étaient satisfaites.

D’autre part, il ne nous parait pas élégant, ni approprié, de parler des conditions économiques. De la même façon que nous ne publions pas nos horaires, ni les faveurs que nous avons accordé à l’empresa. 

Ultime point, suite aux possibles rumeurs sur les causes qui ont généré le comportement étrange des toros. On ne croit pas, d’aucune manière, à la possible intervention « d’une main noire ».

Des rumeurs, qui non seulement portent préjudice à nous-même, et plus généralement à la Fiesta.

Pour conclure, on souhaite dire que nous avions beaucoup d’espoirs sur ce cartel, avec  la présence de deux toreros qui triomphent avec nos toros que sont Rafaelillo et Manuel Escribano, comme pour la première figura du toreo que représente Julian Lopez « El Juli ».

 

 

Commentaires

Les honoraires et non les horaires même si corriger dans la tête.
Avec mon aficion.

Écrit par : BRUNON | 16/06/2014

decu deçu mois qui aime tant voir des miuras ces toros de legende, comment peut t'on voir a nimes une corida aussi scandaleuse mais ou sont passéé les miura qui a osé presenter de tel toros casas doit partir toutes les coridas 2014 ont ete tres moyennes mais les miura c'etait la honte nous aurions du tous partir et laiser casas seul avec ses toros de merde si les arennes se vide il poura se taper sur le ventre car depuis qu'il prend les aficionades pour des inbeciles un jour il le paira

Écrit par : dadou | 17/06/2014

Les commentaires sont fermés.