Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/02/2015

L’ouverture de la temporada de Béziers sauvée in extremis

 

panorama.JPGArticle Midi Libre d'hier

A l’issue d’une réunion dans les bureaux de Robert Margé ce mardi, l’aficion biterroise pouvait afficher son soulagement avec une issue heureuse au véritable psychodrame à l’échelle taurine qui a mis le mundillo local en ébullition pendants plusieurs semaines.

Pour rappel, suite à des tensions latentes dans une aficion où la sensibilité est toujours exacerbée, le 6è gala taurin, qui devait-être organisé par le Cercle taurin El Mundillo le 15 mars, était annulé (ou délocalisé) suite au refus de Robert Margé de prêter les arènes à un club taurin.

Un triste final dont étaient co-responsables l’ensemble des acteurs taurins biterrois (El Mundillo, école taurine, empresa, mairie, fédération des clubs taurins) car les tensions avaient conduit au retrait d’une manifestation que les anti-corridas ne sont jamais parvenus à abolir ! 

Finalement, la raison est revenu chez les acteurs taurins après différentes interventions en coulisse du premier magistrat et de Michel Bousquet, le nouveau président de la Fédération des clubs taurins.


Le Président d’El Mundillo pouvait se féliciter de la « tenue de cette sixième édition après avoir reçu le soutien de toute l’aficion. Le « grand gala » sera reculé au 2 mai pour se laisser le temps d’organiser un cartel dont Tomas Cerqueira et Cayetano Ortiz seront les têtes d’affiche ». Les bénéfices de ce Festival seront reversés à ADOT 34, une association oeuvrant pour les dons d’organes et de moelle épinière.

Ce retournement marque la fin d’un triste « épisode à vite oublier » pour le mundillo taurin comme le reconnaissait volontiers Robert Margé.

Cette réunion s’est conclue par un communiqué digne d’un pacte de paix où chaque mot a été choisi pour ménager toutes les susceptibilités : « Le CTPR El Mundillo organisera la partie tauromachique avec le concours de l’empresa et avec le patronage de la Fédération des clubs taurins et de l’école taurine ».

Pour terminer sur une note positive teintée de méthode Coué, le communiqué conclut que « l’association de tous les acteurs taurins de Béziers permettra un important succès de ce Festival biterrois ». 

L’avenir dira si l’appel à l’union et au rajeunissement de l’aficion lancé par Michel Bousquet lors des vœux du Président de la Fédération a été entendu.

 

Stéphan GUIN

Les commentaires sont fermés.