Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/02/2015

Valdemorillo : 3 derechazos de Curro Diaz… et c’est tout !

FERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOLe froid régnait hier dans la vallée d’El Escorial où la neige était abondante sur la Sierra du Nord de Madrid.

Dans les arènes couvertes de Valdemorillo remplies à moitié, les toros de La Dehesilla ont déçu. Les pupilles de José Luis Pereda justes de présentation, ont failli par manque de fond, de race et de bravoure même si un exemplaire (le second) aurait mérité un meilleur sort.

Curro Diaz (salut et silence) a reçu le 1er negro, bas et léger par trois bonnes veroniques et la media d’usage en regagnant le centre. Après la mono-pique – comme pour les cinq autres toros pour préserver un peu de force – le toro perd les main lors du 1er trincherazo.

Le maestro rappellera ensuite pendant trois séries qu’il possède un des plus beaux toreo de l’escalafon en réalisant deux séries de classe dont trois derechazos cumbre, le corps totalement relâché.


FERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOLa faena baissera ensuite en intensité par manque de fond du toro. Le torero conclut d’un pinchazo et une entière avant de saluer.

Son second, un colorado d’armures commodes, affiche sa faiblesse dès les premières veroniques. Une vuelta de campana au sortir des piques n’arrangera rien et le toro restera arrêté et sans charge durant la faena. Après avoir été en danger à plusieurs reprises, Curro Diaz termine avec une entière caida.

FERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOEduardo Gallo (salut et silence) a touché le seul bon toro du jour avec ce second castano, bas et peu charpenté. Pas séduisant dans les deux premiers tercios, le brave se révèle dès le début de la faena en faisant preuve de fixité, de galop et d’une charge profonde.

Malheureusement, Eduardo Gallo n’est jamais parvenu à mettre en valeur la classe du toro. Il n’a pas templé, ni baissé la main devant un toro qui venait de loin. Le torero a multiplié les accessits (circulaires dès le second muletazo, …) en oubliant le bon toreo.

Après trois séries sans relief, il a abusé ensuite de recours encimistas avec une certaine assurance devant un brave qui est allé a menos dans la seconde moitié de faena. Après une entière tendida, le palco refusera justement d’accéder à la mini-pétition tant Eduardo Gallo a échoué en ne tirant pas les quatre bonnes séries qu’aurait pu offrir le toro de la Dehesilla.

Son second toro n’avait rien pour plaire. Un trapio douteux, une absence de noblesse, de la mansedumbre à volonté. Bref, un toro sans option qui ne permis rien lors des deux premiers tiers et que Gallo s’épuisa à provoquer pour arracher les passes. Une faena par trop prolongée conclue d’un bajonazo.

FERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOArturo Saldivar (salut et silence) a éprouvé des difficultés pour canaliser la charge exigeante du 3ème toro. Le toro chargeait por dentro et revenait rapidement dans les zapatillas du Mexicain.

Devant céder après chaque muletazo, le maestro n’a pas lié les séries dans une faena hachée où il recherchait la distance idoine. A noter les bernardinas très serrées de conclusion et une belle estocade entière qui provoqua une belle ovation.

FERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOLe 6ème, un colorado anovillado, a mis la cavalerie sur le reculoir pour recevoir une pique très appuyée. Le brave reviendra défier le fer à deux reprises après que le palco ait ordonné la fin du tercio.

Le Mexicain a commencé la faena par le bas pour canaliser la charge d’un toro qui a conservé du gaz pour le dernier tiers. Rapidement, le toro provoque le danger et se montre compliqué pour le torero qui met fin aux débats par une entière habile, trasera et caida.

FERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOFERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLOFERIA VALDEMORILLO, curro diaz VALDEMORILLO, eduardo gallo VALDEMORILLO, arturo saldiva VALDEMORILLO

Commentaires

Bon début de temporada.
Toros faibles,sans race.
Novillos sans race et novilleros vulgaires à part ESCUDERO qui promet.

Écrit par : BRUNON | 09/02/2015

Les commentaires sont fermés.