Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/04/2015

Duel Cerqueira Ortiz pour les Vendanges à Boujan

ABELLA ORTIZ CERQUEIRA.jpgArticle de Midi Libre Béziers de jeudi dernier

Pour la première édition de la corrida des Vendanges de Boujan l’an dernier, Gérard Abella rêvait déjà de réunir Tomas Cerqueira et Cayetano dans la petite arène biterroise qui monte.

 

Cette année, le maire sera parvenu à concrétiser son projet car il vient d’officialiser que le dimanche 6 septembre les deux Biterrois s’affronteront au cours d’un mano a mano.

« Nous sommes parvenu à établir un partenariat avec les deux toreros qui garantit de trouver un équilibre financier. Je suis surtout ravi de faire la promotion de la tauromachie française en organisant un cartel 100% français » se félicite l’édile.


 

En effet, le sobresaliente (torero remplaçant) sera Jeremy Banti et les toros porteront le fer des frères Gallon comme l’an dernier pour le solo de Cerqueira.

On aurait d’ailleurs pu imaginer un relief plus important à cette affiche en proposant un mix de différents élevages ou une ganaderia espagnole de renom. Mais primauté a été donnée aux professionnels français ce qui ravira le syndicat des toreros.

 

En revanche, cette seconde édition de la Feria des Vendanges montera en gamme en 2015. Cette année six toros fouleront le sable boujannais et la corrida prendra la forme d’une Goyesque.

Cuadrillas et toreros s’habilleront des costumes typiques de l’époque de Goya ce qui donne toujours un caractère spectaculaire et artistique aux combats.

 

Au delà de cette corrida où l’ambition est de remplir les 1 500 places de l’arène de Boujan, Gérard Abella a levé le voile sur le contenu de sa temporada. Au delà de la Feria du novillo organisée par Michel Bouisseren  du 5 au 7 juin, la Feria du cheval et du toro sera maintenue le week-end du 8 août avec deux novilladas sans mise à mort.

Au niveau du bétail, le Maire jouera la carte locale « en mettant une novillada de Margé, élevage incontournable dans le Biterrois. Je devrais valider la seconde ganaderia au cours des prochains jours » précise-t-il. Enfin, en matinée de la corrida des Vendanges de septembre, une novillada non piquée sera également organisée par la Féderation des clubs taurins.

 

Bref, un programme très copieux en 2015 avec trois ferias qui permettront de jauger la capacité de l’aficion locale à se mobiliser réellement pour des spectacles taurins en dehors de la Feria de Béziers.

 

Nouvel étendard des aficionados, Gérard Abella n’est plus à un contre-pied près. Après avoir annoncé la fin des novilladas à Boujan au lendemain de son élection, puis multiplié par trois sa programmation taurine depuis son début de mandat, il accueillera le congrès d’une association d’anti-taurins (le FLAC) courant septembre.

 

Pas certains que la cohabitation entre ces deux populations de passionnés soit une réussite.

 

Les commentaires sont fermés.