Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2015

La Commission taurine de Béziers à moitié écoutée par Margé

commission taurine beziers, robert margeArticle Midi Libre hier

Largement remaniée au lendemain de l’élection de Robert Ménard, la commission taurine extra-municipale (CTEM), présidée par Benoît d’Abbadie, ne compte pas que des supporters de Robert Margé.

Loin de là.

Quelque jour après la Feria 2014, elle dressait un bilan sans concession et faisait part de ses revendications pour l’avenir.  

Reconduit pour six nouvelles années à la direction des arènes, Robert Margé a suivi certaines préconisations du Comité des Sages. Exit les Daniel Ruiz catastrophiques en 2014 et présence des Garcigrande, élevage triomphateur de la dernière temporada.


Sans oublier, la venue des Jandilla de Borja Domecq, ganaderia réputée parmi les plus piquantes dans la galaxie Domecq.

En bref, l’empresa a fait un geste en débutant la feria avec deux ganaderias recommandées par la CTEM en août dernier pour les deux corridas de figuras. 

En revanche, d’autres vœux sont restés pieux et n’ont pas été entendus par l’organisateur. La base des toreros de la Feria reste identique aux éditions précédentes puisque aucun ne fera sa présentation à Béziers cette année.  

De même, la coloration plus toriste des cartels et la présence de fers d’origine Santa Coloma ou Albaserrada (Victorino Martin, Escolar Gil, La Quinta)  tant espérées par la CTEM ont été ignorées par Robert Margé.

L’empresa a préféré jouer la carte de la sécurité et de la fidélité en maintenant sa confiance aux Miura et à ses toros des Monteilles. La structure de la Feria restera donc identique aux éditions précédentes avec quatre corridas dont une toriste, deux pour les vedettes et les Margé.

Le virage espéré par la commission taurine attendra au moins une temporada supplémentaire.

Mais Robert Margé a déjà entrouvert la porte pour la venue des Victorino Martin tant espéré en 2015.

Les commentaires sont fermés.