Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2015

Temporada 2014: Les Prieto de la Cal de Vergèze...

prieto.jpgCliquer sur photo pour visualiser l'album réalisé au campo

Retour sur l'article réalisé sur Midi Libre pour les amoureux des jaboneros de Prieto de la Cal. 

Le défi des Prieto de la Cal pour la despedida de Morenito


Certains espèrent une montre de valeur ou un beau voyage en guise de cadeau de retraite. Pour sa despedida comme matador de toros ce dimanche (16h30) dans les arènes de Vergèze au côté de Sanchez Vara (Nota: qui a coupé deux oreilles et ouvert la grande porte) et Javier Cortes, Morenito de Nîmes s’est plutôt offert deux ascensions de l’Everest pour mettre un terme à sa carrière.

 

Pour cette corrida qui marque la clôture de la temporada française 2015, le maestro Nîmois affrontera deux toros de Prieto de la Cal, un des élevages les plus redoutés des campos espagnols.

Après de nombreuses années comme « sobresaliente » où sa contribution se limitait à quelques passes de capes offertes par les autres toreros, Morenito de Nîmes combattra deux braves exigeants et retors comme sait en produire la finca de La Ruiza située sur la route entre Séville et Huelva.

 

Tomas Prieto de la Cal a accueilli Midi Libre pour présenter la corrida qui se produira à Vergèze tout en affichant sa confiance. « 2015 est une temporada exceptionnelle pour la ganaderia car nous avons reçu cinq vueltas posthumes aux cours des différentes novilladas et corridas que nous avons lidiées » se réjouissait l’éleveur depuis sa finca où les plus grands d’Espagne ont eu leurs habitudes.

 

Devenu éleveur dès son plus jeune âge suite au décès prématuré de son père, Tomas Prieto de la Cal lutte pour maintenir « l’encaste Vasquena » dans le concert des ganaderias alors qu’empresas et figuras délaissent ce type de toros au profit des Domecq.

Pourtant, son bétail reste prisé des aficionados toristes qui apprécient leur bravoure à la pique et la diversité de leurs robes. Les dernières performances des Prieto de la Cal semblent démontrer que le ganadero a enfin résolu l’équation pour que ces toros durent plus au cours des faenas car son bétail se vidait parfois en donnant toute leur force en début de combat.

 

Si le lot qui se produira à Vergèze n’est pas le plus impressionnant de leur saison 2015, les six Prieto de la Cal seront fidèles à leur histoire avec des musculatures saillantes, des armures sérieuses et une variété importante de couleurs même si l’aficion espèrent toujours les fameux « jaboneros » qui a fait la légende du fer.

 

L’éleveur précise d’ailleurs que la corrida sera composée de « melocoton (pêche) et jaboneros, mais il y aura également un magnifique berrendo et un ou deux negros ».

Quelque soit la couleur de ses adversaires, le soutien des aficionados et la volonté de Morenito de Nîmes seront précieux pour fêter ses adieux et relever le difficile challenge de combattre deux Prieto de la Cal après tant d’années sans réaliser une lidia complète.

 

prieto.jpg

Les commentaires sont fermés.