Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2015

José Tomas, Diego Urdiales, El Juli et La Mexico

DSC_0847.JPGLa belle santé populaire de La Mexico ne se dément. Dimanche dernier, devant 30.000 spectateurs, El Juli a coupé deux oreilles en début de la temporada grande.

Surfant sur son superbe triomphe de Bilbao, Diego Urdiales, qui a conclu un contrat d'apoderamiento avec les Mexicains de la FIT, fera sa confirmation d'alternative ce dimanche à Mexico pour assurer la substitution d'Enrique Ponce pour ce cartel au côté de Fermín Rivera et Armillita IV avec le rejoneador Alejandro Zendejas.

Par ailleurs, La Mexico a affiché le "no hay billetes" en quelques heures pour le mano a mano entre José Tomas et Joselito Adame.

99% de l'aficion se félicitera de la capacité du Monstre de Galapagar à vendre 45.000 billets en trois heures.

Personnellement, je regrette franchement qu'en cette période de crise,

où le nombre de corridas diminue,

où la Fiesta est attaquée par les antis,

où les tendidos se vident,

celui qui est peut-être le plus grand torero de l'histoire n'ait torée que trois corridas en trois temporadas en Europe.

Dire que s'il faisait 10 ou 15 paseos à Madrid, Séville, Valencia, Bilbao, Pamplona et Zaragoza, il pourrait relancer à lui seul toute l'économie de la corrida.

José Tomas est sans conteste un génie, mais est-il à la hauteur de ses responsabilités pour la Fiesta?

Les commentaires sont fermés.