Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/01/2016

Armistice entre le G4 et Séville

JULI GRIMACE.jpgLa hache de guerre semble enfin enterrée entre El Juli et Morante de la Puebla qui mènent une fronde contre l’empresa de Séville avec les deux irréductibles Talavante et Perera.

Le fondateurs du G5, devenu G10 puis G12 se retrouvent à quatre après que José Tomas et Sébastien Castella aient toujours refusé de s’associer à ce « syndicat des figuras » qui perdait chaque année ses « adhérents ». Boycottant Séville depuis plusieurs temporadas, ils ne sont pas arrivés à leur fin et l’empresa, certes remaniée, est restée en place.


Alors que la rumeur assure que les organisateurs Mexicains, qui soutiennent Morante et Talavante, avaient des visées sur la belle andalouse.

Oubliant les aficionados pendant cette guerre, le public a délaissé progressivement les gradins de la Maestranza tant les dernières Ferias ont déçu au niveau artistique.

Les deux parties avaient donc tout intérêt à signer l’armistice. Ainsi, la temporada débutera à Séville le dimanche de Pâques (27 mars) avec Morante de la Puebla et Alejandro Talavante qui entoureront José Maria Manzanares face aux Garcigrande. La présence des deux derniers belligérants, El Juli et Perera, semble également acquise pour la Feria d’Avril avec deux paseos chacun. Si Morante devrait se produire au moins quatre fois dans sa Maestranza en 2016 et Manzanares trois, aucune information n’a transpiré sur le nombre de contrats de Castella dans sa ville d’adoption.

MAESTRANZA INTERIEUR.JPG

Les commentaires sont fermés.