Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/04/2016

Boujan, le carrefour entre Madrid et Séville

boujan 1.JPGArticle Midi Libre ce dimanche

Toute l’aficion biterroise s’est regroupée vendredi à Boujan pour l’officialisation des cartels de la seconde feria de novilladas.

A l’issue de la première édition en 2015, la programmation de Michel Bouisseren a fait l’unanimité dans le mundillo taurin. Le créneau des novilladas toristes, autrement dit avec des élevages encastés et exigeants, a séduit les aficionados et gagné le respect des chroniqueurs taurins français qui lui ont décerné vendredi soir le Prix Nimeno II.

La qualité des spectacles sur le campo de Feria aux accents sévillans a également été appréciée des partenaires et d’un public familial passionnés par les animations andalouses.

Après les Partido de Resina et les Cebada Gago pour la Feria inaugurale, Toros y Campo devrait prendre son envol cette année avec deux fers de prestige sur le sable entre le 2 et 5 juin.


Escolar Gil, le seul ganadero qui détient du pur Albaserrada cher à Adolfo et Victorino

Martin, sera le pilier de la Feria avec deux lots de novillos lidiés. Du bétail de choix est d’ailleurs promis à Boujan puisque El Fundi, le gendre du ganadero, avait fait le déplacement pour la présentation des cartels avant de retrouver les aficionados au campo en Provence ce samedi.

La découverte des Curé de Valverde au gabarit impressionnant fait également saliver

les aficionados du Sud-est.

Si le campo de Feria se voudra résolument Sévillan, on retrouve la sensibilité toriste et Madrilène de Michel Bouisseren dans le choix des novilleros. La novillada inaugurale du vendredi marquera un duel entre les écoles taurines de Madrid et le Centre Français de tauromachie de Nîmes ce qui fera grincer quelques dents du côté de la « masia » biterroise oubliée des cartels boujanais.

Triomphateur de la temporada 2015 dans le sud-est et performant à Boujan en 2015, Manolo Vanegas sera la tête d’affiche de l’édition 2016 en réalisant deux paseos pour relever le défi des Escolar et des Curé de Valverde aux armures imposante. 

Le jeune Vénézuelien était d’ailleurs ému aux larmes quand il a reçu son prix de triomphateur à l’issue de la cérémonie par les critiques taurins français.

Le Gardois Tibo Garcia affrontera les Escolar Gil pour sa première temporada en piquée après un parcours très prometteur en non piquée. L’espoir de la tauromachie française devra affronter une concurrence expérimentée et rouée aux combats face aux toros très exigeants.

En effet, les quatre autres toreros ont déjà développé leur bagage technique après plusieurs temporadas en novilladas. Confiant sur son choix, Michel Bouisseren se félicitait que « tous les novilleros, à l’exception de Tibo Garcia sont au cartel de Madrid au cours des novilladas d’avril. En effet, Curro Duran, Manolo Vanegas, Juan Carlos Carballo et Miguel Angel Leon feront un paseo à Las Ventas avant de venir à Boujan ».

Avec un tel programme, les quatre associés de Toros y Campo escomptent remplir les arènes de Boujan en pratiquant une politique de prix attractive. Les abonnements débuteront avec un tarif de 50 euros pour les trois spectacles et 50 places par novilladas au prix de 15 euros sont réservées au moins de 25 ans pour faire la promotion de la Fiesta avec un « tendido jeunes ».

Les cartels

Vendredi 3 juin : Erales d’Escolar Gil pour les Madrilènes Carlos Ochoa et Angel Telles et les Nîmois Pierre Mailhan et Tomas Ubeda (dans le cadre du « trophée Occitanie » des non piquées du Sud de la France).

Samedi 4 juin : novillos d’Escolar Gil pour Manolo Vanegas, Juan Carlos Carballo et Tibo Garcia.

Dimanche 5 juin : novillo de Curé de Valverde pour Curro Duran, Miguel Angel Leon et Manolo Vanegas.

Les commentaires sont fermés.