Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2016

Cartel de la semana grande de Bilbao

bilbao.jpgSamedi 20 août: Hermoso de Mendoza, Andy Cartagena et Lea Vicens (Sánchez y Sánchez)

Dimanche 21: Alejandro Marcos, Pablo Aguado et Luis David Adame (novillos de José Cruz)

Lundi 22: Juan José Padilla, Joselito Adame et Juan del Álamo (Puerto de San Lorenzo)

Mardi 23: Enrique Ponce, El Juli et López Simón (Garcigrande et Domingo Hernández)

Mercredi 24: Morante de la Puebla, Diego Urdiales et Andres Roca Rey (Alcurrucén)

Jeudi 25: Manuel Escribano et Paco Ureña, mano a mano (Victorino Martín)

Vendredi 26: López Simón, José Garrido et Andres Roca Rey (Torrestrella)

Samedi 27: Sebastien Castella, Miguel Ángel Perera et José Garrido (Fuente Ymbro)

Dimanche 28: Diego Urdiales, Iván Fandiño et David Mora (Jandilla) 

24/05/2016

L’heure de vérité pour la Feria de novilladas de Boujan

logo.jpgLa Feria du novillo fêtera sa deuxième édition du 3 au 5 juin. Du succès populaire des deux novilladas d'Escolar Gil et de celle du Curé de Valverde dépend sa pérennité…

Trois mousquetaires se sont retrouvés autour d’une passion commune : la tauromachie et le toro brave. Michel Bouisseren, Marin Laval et Manuel Sauveplane sont souvent devant la scène pour présenter les cartels, le campo de Feria ou conquérir des partenaires.

Comme toujours, ces mousquetaires sont quatre car œuvre avec efficacité Philippe Combes même s’il reste toujours très discret.

Ces quatre aficionados ont lancé l’an dernier un projet inattendu et incongru. Créer une Feria de novilladas dans une période où toutes les arènes expliquent que le salut de la tauromachie passe par des cartels plus compacts.

Organiser trois spectacles dans le Biterrois est une idée un peu folle alors que le nombre de vrais aficionados est très réduit et que la tauromachie n’existe traditionnellement que quatre jours par an pendant les Festivités du 15 août.

Ces quatre types ont mis toute leur passion, se sont entregués dans ce projet et ont fait preuve d’un courage digne des novilleros qui affronteront les Curé de Valverde ou les Escolar Gil pour ce premier week-end de juin.

Certains ont même souri ou snobé l’événement l’an dernier. Habituelles querelles de clocher et franche proportion à critiquer plutôt que s’engager et créer.

La bande des quatre a largement remporté son pari l’an dernier.

Lire la suite

09/05/2016

Juan Bautista revient en force à Madrid

DSC_8921.JPGCliquer sur photo pour visualiser album complet

Pour la seconde corrida de toros de la Feria de la San Isidro, dimanche, Juan Bautista a frappé un grand coup en tirant parfaitement partie d’un très bon toro de Montealto. La veille Andy Cartagena avait ouvert puerta grande et Diego Ventura réalisait une prestation colossale dont l’oreille octroyé résume très imparfaitement la qualité de son toreo.

Pour revenir aux Montealto, le lot était globalement très lourd avec une moyenne frôlant les 600 kilos pour un élevage d’origine Juan Pedro Domecq. Le premier était donc excellent, le second mobile mais compliqué et souffrant de mansedumbre. Les quatre autres ont baissé de rythme voire se sont arrêtés lors des faenas après des tercios de piques intéressants.

Lire la suite

01/05/2016

Juan Bautista face à six Margé et un vent violent

DSC_8860.JPGPour son premier paseo de la temporada, Juan Bautista ne pouvait rêver pires conditions avec un paseo retardé de 15 minutes, six Margé sérieux pour une arène de cette catégorie, un public glacé par des conditions climatiques automnales et un vent violent qui est allé crescendo. Et qui interdisait toute lidia normale.

Dommage, car l’Arlésien a servi de nombreux détails de torereria et de « naturalidad » comme disent les espagnols et la qualité du lot de Margé aurait promis une pluie d’oreilles dans des conditions normales.

Mais, la violence des bourrasques ont imposé à Juan Bautista de toréer en permanence au tiers, un terrain impropre pour exprimer la bravoure des Margé et la muleta transformée en drapeau ne permettait pas de conduire les charges et lier les muletazos.

Lire la suite