Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/09/2016

Arles débute demain: Une Feria de Riz colorée de nuances tauromachiques…

ARLES EL TAJO.jpgLuis Francisco Espla, de retour pour une seule corrida après sept ans de retraite, sera l’égérie de la Feria du Riz qui se déroulera le week-end du 9 septembre en Arles.

Pour la corrida Goyesque la plus emblématique du calendrier taurin français, l’artiste espagnol assurera la décoration du ruedo arlésien avant de se produire sur sa scène comme matadors de toros face aux Zalduendo. Cette 12ème Goyesque sera l’évènement majeur de la temporada arlésienne où l’empresa espère remplir les 11000 places des tribunes comme en 2015. Car le grand torero d’Alicante qui avait quitté la tauromachie sur une grande porte à Madrid n’est pas la seule attraction du cartel. Morante de la Puebla fêtera son retour en France au milieu d’une des temporadas les plus décevantes de sa carrière.

Mais le génie andalou reste capable de dessiner une pincée de détails à la dimension artistique exquise et ses nombreux supporters espèrent toujours une résurrection sur ses dernières corridas pour sauver sa saison.

Les rythmes endiablés du violoniste Paco Montalvo qui accompagnera les faenas seront peut-être une source d’inspiration pour Morante ?


Enfin, Juan Bautista quittera pendant deux heures son costume d’empresa pour s’habiller de lumières et réaliser son seul paseo de la saison dans ses arènes. Un moment attendu car l’Arlésien effectue une grande temporada où il a complété ses habituels succès sur son territoire par des performances remarquées en Espagne.

Une corrida très particulière pour l’Arlésien puisque il devra cumuler les responsabilités d’organisateur et de torero en direct devant les caméras espagnoles.

Après une novillada marquée par un duel entre deux élevages français (Blohord et Laget) et le retour du principal espoir français, Andy Younes, la journée du dimanche sera dédiée aux toros et à l’aficion toriste. Après six ans d’interruption, Arles renouera avec sa corrida concours, la seule organisée dans une arène de première catégorie dans le sud-est de la France.

Au-delà des présentations de Morenito de Aranda et du miraculé Jimenez Fortes, et des dix ans d’alternative de Mehdi Savalli, l’intérêt de ce cartel résidera dans les tercios de piques et la mesure de la bravoure des six toros.

Une corrida destinée aux amoureux du toro brave puisque cinq encastes différents seront représentés avec du Nuñez (Alcurrucen), du Lisardo Sanchez (Puerto de San Lorenzo), du Domecq (El Tajo y La Reina et Margé), du Buendia (Flor de Jara) et de l’Albaserrada (Escolar Gil).

Cette « concours » aura valeur de test pour savoir si le public toriste français (comme à Vic ou Céret)  sera suffisant pour remplir une grande arène française sans présence des stars de l’escalafon. 

Les Cartels :

Samedi 10 septembre (17h) : corrida Goyesque avec Luis Francisco Espla, Morante de la Puebla et Juan Bautista (toros de Zalduendo)

Dimanche 11 septembre : 

  • 11h : Manolo Vanegas, Leo Valadez et Andy Younes (novillos de Blohorn et Laget)
  • 17h : corrida concours avec Morenito de Aranda, Mehdi Savalli et Jimenez Fortes (toros de Flor de Jara, Escolar Gil, El Tajo y la Reina, Margé, Alcurrucen et Puerto de San Lorenzo)

Réservations sur www.arenes-arles.com, au guichet des arènes

ARLES FLOR DE JARA.jpg

ARLES EL TAJO.jpg

ARLES JOSE ESCOLAR.jpg

ARLES MARGE.jpg

Les commentaires sont fermés.