Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2016

"On prend les matchs les uns après les autres"... ou le discours formaté des toreros ... et Javier Castano...

DSC_0186.JPGL'aficion est unanime pour reconnaître les mérites de Javier Castano.

Le torero de Salamanca a surfé sur la vague de l'excellence dans les Miurada pendant plusieurs temporadas au lendemain de son encerrona à Nîmes.

Il a été LA référence des corridas dures pendant plusieurs saisons.

Il est celui qui a réinventé ce concept de lidia complète avec les fabuleux tercios de piques avec Tito et Alberto Sandoval ou Fernando Sanchez, les bregas de Marco Galan ou les banderilles de David Adalid ou Fernando Sanchez.

Des moments de pure merveille avant que la magie ne s'éteigne.

Depuis, le maestro a été frappé par la maladie et nombre d'aficionados espèrent sa résurrection taurine après plusieurs temporadas de "bache".

Par un communiqué sibyllin comme en ont le secret les toreros ou les mauvais footballeurs, Javier Castano informe qu'il se séparait de ses apoderados Tiburcio Lucero et Juan Ruiz.

Comme d'hab, de façon "amicale" et pour "trouver une autre route professionnelle" en "remerciant ses apoderados pour le magnifique travail conjoint".

Bref, de la "com" basique et sans créativité pour dire que ce torero, avec une période si extraordinaire, recherche une nouvelle trajectoire.

Evidemment, on souhaite le meilleur à Javier Castano tant ce maestro nous a enchanté... même s'il s'est perdu sur sa route comme souvent chez les spécialistes des corridas dures...

Les commentaires sont fermés.