Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/01/2017

Les cartels de la Feria d'Arles officialisés avec un doublé de Juan Bautista et le retour des Miura

FERIA ARLES.jpgJuan Bautista a officialisé vendredi les cartels de la temporada d'Arles.

L'édition 2017 sera sous le signe de Manolete en l'honneur du centième anniversaire de sa naissance et du 70ème de sa disparition à Linares suite à la cornada d'Islero le 28 août 1947 (Miura). Un hommage qui a du sens car Manolete s'est présenté en France en Arles le 2 juin 1934 pour la partie sérieuse des comico-taurines de Los Califas.

Après avoir torée le lendemain à Nîmes, Manolete n'a plus jamais torée en France à cause de la Guerre Civil puis la tragique cornada.

La Feria de Pâques se déroulera du 14 au 17 avril et sera composé de 3 corridas, 1 rejon, une novillada et une camarguaise.

A noter sur cette Feria, le retour des Miura et d'Enrique Ponce, la présentation de Talavante, Ruben Pinar et Cayetano et le doublé de Juan Bauista.

Sans oublier la présence de Thomas Joubert dans un cartel de figura et une novillada 100% française avec trois novilleros et six fers du cru.

 Sébastien Castella sera absent d'une Feria qui a pour ambition de répondre aux attentes des différentes sensibilités d'aficionados.


La Feria de Pâques

- Vendredi 15 avril: course camarguaise

- Samedi 15 avril: Juan Bautista, José María Manzanares et Roca Rey (García Jiménez)

- Dimanche 16 avril (matin): Andy Younes, Tibo Garcia et Adrien Salenc  (Gallon, San Sebastian, Cuillé, Fernay, Dos Hermanas y Los Galos)
- Dimanche 16 avril (après-midi): Enrique Ponce, Alejandro Talavante et Thomas Joubert (Juan Pedro Domecq)
- Lundi 17 avril (matin): Joao Moura hijo, Leonardo Hernandez ety Léa Vicens (Fermín Bohórquez)
- Lundi 17 avril (après-midi): Morenito de Aranda, Iván Fandiño et Román (Pedraza de Yeltes)

Feria du Riz:

- Samedi 9 de septiembre: Goyesque pour El Juli, Juan Bautista et Cayetano (Garcigrande).

- Dimanche 10 de septembre: Rafaelillo, Medhi Savalli et Rubén Pinar (Miura).

Écrire un commentaire