Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2013

Sébastien Castella au cartel de la réouverture de Cartagena de Indias

PORTRAIT SEB.JPGLa plaza de toros de Cartagena de Indias rouvrira ses portes après trois ans sans corrida suite à des soucis économiques.

Le 4 janvier, le cartel de la Goyesque dans la belle cité colombienne sera composée de Sébastien Castella et Luis Bolivar accompagnés du rejoneador Andres Chica (toros d'El Capiro).

L'empresa El Gino se félicite des efforts consentis par les toreros pour relancer la Fiesta et "de ce grand cartel composé d'une figura internationale comme Castella et de Bolivar, le meilleur torero colombien".

Ce retour dans les ruedos sera probablement un moment d'intense émotion pour Castella qui réside l'hiver dans cette ville située au bord de l'Océan surnommée La Heroica. Le nom donné à sa finca proche de Sévilla par le Biterrois qui y élève des chevaux de race. 

Dans mundotoro.com, Sébastien Castella faisait d'ailleurs la promotion de cet évènement: "on fera tout pour consolider la corrida dans cette ville si belle et qui possède une histoire importante, avec ces bâtiments coloniaux, sa personnalité et son arène, une des plus importantes en Colombie où les plus grands toreros se sont produits.

L'objectif est de consolider cette corrida Goyesque dans le calendrier taurin colombien".

10:41 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

29/09/2013

Castella termine la temporada "a hombros" à Ubeda

SEB TRINCH.JPGPour son dernier paseo de la temporada, Sébastien Castella a coupé une oreille de ses deux toros d’Alcurrucen qui ont globalement déçus lors de cette corrida à Ubeda.

Le Biterrois réalisant une faena templée devant son 1er Nuñez fade puis a arraché la grande porte au prix d’un numéro de proximité face à son second sans race mais mobile.

Curro Diaz (salut et oreille) a également réalisé une belle prestation face au 1er Alcurrucen avant de décrocher un trophée de poids en faisant un bel effort devant le 4è toro qui développait du « genio ».

Enfin, Miguel Angel Perera (silence et salut) ne put rien devant le 3ème sans moteur et le dernier Alcurrucen était arrêté  et sans transmission.

Sébastien Castella peut maintenant s’envoler pour la Colombie se reposer en famille avant de reprendre la temporada hivernale en Amérique Latine probablement début 2014.

20:33 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

Grande tarde de Perera à Séville, Castella joue de malchance

PERERA.JPGMiguel Angel Perera (oreille et ovation) aurait pu ouvrir hier la Puerta del Principe, ou tout du moins couper une oreille supplémentaire, pour la seconde corrida de la San Miguel à Séville.

Sur le sable de la Maestranza, le torero d’Extremadura a coupé une oreille de poids face à son 1er toro d’Olga Jimenez (origines Jandilla par Garcia Jimenez) que le Maestro a obligé par le bas en le conduisant compas ouvert pour de longs voyages avec une demi-muleta.

Le numéro de contorsionniste final sans bouger les zapatillas fut ahurissant, les Manoletinas ajustées et Perera conclut d’une bonne estocade. Le gendre du Niño de la Capea a ensuite accueilli le dernier toro a porta gayola avant de réaliser un bon passage par véronique à la cape.

Lire la suite

08:20 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (1) |  Facebook | |

20/08/2013

Vidéo du Faenon de Castella au Puerto et meilleure faena de Gijon

castalla puerto de santamaria, castella triomphateur gijonSébastien Castella a ouvert dimanche la grande porte du Puerto de Santa Maria en coupant deux oreilles d'un toro de Nuñez del Cuvillo après un faenon rempli de profondeur et de détails d'inspirations.

Aujourd'hui, il a été désigné lauréat de la meilleure faena de la Feria de Gijón après sa prestation du 12 août face à un toro de José Vasquez.

Sous ce lien la vidéo de mundotoro:

http://www.mundotoro.com/noticia/excepcional-castella/102...

22:27 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

17/08/2013

Page Midi Libre 16/08: Entretien de Sébastien Castella Partie II.

entretien sebastien castella,entrevista sebastian castellaLe manque de réussite résume cette année 2013…

C’est certain que ce n’est pas ma meilleure temporada en terme de triomphe et pourtant je n’ai jamais torée aussi bien qu’aujourd’hui. J’ai connu mon lot de malchance et touché souvent des toros impossibles.

Cette situation me pèse. Je pinche les grandes faenas et je mets des grandes épées aux mauvais toros. C’est toujours ainsi en 2013. Il faut avancer dans ces périodes de manque de réussite.

Vous avez attendu vos deux toros à genoux devant le toril à Séville. C’était prémédité ?

Bien sur. D’ailleurs, je n’ai pas réussi à trouver le sommeil la nuit précédent ces deux « porta gayola » tellement je ressentais le poids des responsabilités. Je voulais ainsi prouver à l’aficion de Séville que je ne venais pas toréer une corrida de plus.

Les toros n’ont pas servi mais pour la 1ère fois en Espagne, j’ai réussi trois ou quatre grandes naturelles comme j’aime les réaliser. Mon corps, mon esprit et ma muleta ne faisaient qu’un. Immédiatement, le public a réagi en disant « olé ». C’est rare à La Maestranza car les gens disent souvent « bien » avant de se lâcher des « olé ». Je pense que cette pression de Séville est maintenant levée. Le jour où le triomphe devra arriver, il viendra.

Je garde  toujours cette épine dans le pied de Séville, la ville où je réside. On peut marquer l’histoire sans y triompher. Mais c’est quand même mieux d’ouvrir la grande porte de la Maestranza ! 

Lire la suite

07:44 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

16/08/2013

Castella répond aux polémiques de Quito et de la corrida de l'Union à Nîmes

CASTELLA SEVILLE.JPGAlors qu’il souhaitez rester éloigné des sujets polémiques en 2013, Sébastien Castella a apporté son soutien à Juan Bautista dans la corrida organisée à Nîmes en septembre prochain avec six toreros au bénéfice du syndicat des toreros espagnols.

« Je ne fais pas partie de la « Union », ni d’aucun syndicat de torero espagnol. Je n’allais donc pas toréer gratuitement pour eux. Je préfère ne pas donner mon avis sur l’opportunité d’organiser en France une corrida en faveur de l’association des toreros espagnols.

Lire la suite

09:36 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (1) |  Facebook | |

Page Midi Libre 14/08: Entretien de Sébastien Castella Partie I.

entretien sebastien castella, entrevista sebastian castellaOn ressent chez vous le besoin de vous rapprocher de Béziers après des années de distance…

Béziers a toujours été mon arène et je suis fier de porter les couleurs de ma ville en Espagne et en Amérique du Sud. Si je vis à Séville avec mon épouse qui est colombienne, j’ai toujours été clair. Maintenant, je dois reconnaître qu’en vieillissant, on comprend certaines choses et on ressent le besoin de revenir vers ses racines.

Mais, j’ai toujours dit que j’étais français et biterrois. C’est pourquoi, j’ai voulu invité l’aficion française chez moi. Pour le revendiquer et les remercier de m’avoir soutenu depuis les débuts. Dès que les travaux de ma finca ont été terminés et que je disposais d’un lieu adapté.

J’ai voulu les inviter. J’espère qu’ils y ont pris autant de plaisir que moi car c’était un grand plaisir et une journée importante pour moi.

Certains, et on peut le confirmer, ont dit avoir découvert un nouveau Sébastien Castella

C’est certain que je ressens un épanouissement personnel depuis que je suis mariée avec Patricia et l’arrivée d’Atenea et bientôt une seconde fille. C’est vrai que je suis d’un caractère réservé mais je ne suis pas un ours non plus. Il faut aussi respecter qu’un torero qui arrive dans un patio de cuadrilla pour se jouer la vie, n’ait pas forcément envie de faire des abrazos à tout le monde et plaisanter avec les aficionados.

C’est vrai que rencontrer mon public en dehors d’une corrida a permis de se découvrir mutuellement.

Lire la suite

07:39 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

15/08/2013

Page Castella Midi Libre hier: CLIN D’ŒIL : Castella, futur Paco Ojeda ?

portrait écuire.JPGTous les jours, Sébastien Castella fait le récit d'une anecdote ou d'un sujet:

" Petit, je travaillais l’été au ranch de mes parents où l’on faisait des promenades à cheval pour les touristes. J’ai toujours vécu à côté des chevaux et je montais jusqu’à 9h par jour avant de partir toréer dans les capeas le soir. Je me souviens encore des balades avec les allemands. Ils sont bizarres.

Eux, ils déjeunent à 10h du matin et après ils ne mangent plus rien jusqu’au soir 20h.

Lire la suite

11:58 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

Page Castella Midi Libre hier: Castella décrit les mérites des toreros à cheval.

Eleveur de chevaux, le torero biterrois ne cache pas son admiration sur le niveau atteint par les rejoneadors.

castella rejonL’introduction de Sébastien Castella pour évoquer les performances des toreros à cheval est le meilleur des hommages. Il estime que « si on peut débattre pendant des nuits pour savoir si on torée mieux aujourd’hui qu’auparavant à pied, je crois que cette discussion n’existe pas dans le toreo à cheval ».

Il ne cache pas son admiration pour les deux stars de la discipline, Diego Ventura et Pablo Hermoso de Mendoza. « Ce sont des phénomènes, des dieux. A l’époque, il y avait de grandes stars qui créent de l’émotion en banderillant au galop. Actuellement, ils ont atteint un niveau de perfection incroyable ».

Lire la suite

09:20 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

Page Castella Midi Libre hier: Les chevaux, rois de La Heroica

portrait cheval.JPGCliquer sur photo pour voir album

Quand il a acheté sa finca pour faciliter sa préparation face aux toros, Sébastien Castella l’a appelé La Heroica. « C’est un joli nom pour une finca, le mot héros et un clin d’œil au toreo et c’est surtout le surnom de Cartagena de Indias, ma ville favorite où j’aime me ressourcer l’hiver en Colombie » explique le torero. 

Si les corrales de l’arène intérieure affichent parfois complets – il a combattu 80 toros dans sa propriété l’an dernier pour s’entraîner -, cette acquisition a fait ressurgir la passion pour le cheval et l’a ramené à son enfance où il a grandi dans le ranch familial.

Lire la suite

08:15 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |