Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/11/2016

Premier solo latino pour un Castella dont le statut de torero de Madrid est confirmé par les chiffres...

CASTELLA 1.JPGLa réussite de ses deux solos aux Saintes et Nîmes cette temporada a inspiré Sébastien Castella. Le Biterrois qui débutera sa temporada américaine le 26 novembre en Equateur vient d’officialiser son premier solo en Amérique Latine. Medellin en sera le théâtre dans cette arène où il a gracié un toro en 2013.

Par ailleurs, le quotidien espagnol ABC a révélé une étude sur les résultats des 12 dernières années dans les arènes de Las Ventas.

Dans la capitale du toreo à Madrid, Sébastien Castella est le maestro qui a coupé le plus de trophées avec 20 oreilles. Miguel Angel Perera (13) et Alejandro Talavante et Iván Fandiño (12 chacun) complètent le podium à distance respectable.

Concernant le nombre de grandes portes, le Biterrois est également en tête et partage son leadership avec Talavante, Perera et Lopez Simon, tous sortis quatre fois a hombros de Las Ventas. Des statistiques qui en disent long sur le statut de Castella dans la plus grande arène du monde.

06/11/2016

Dolores Aguirre et Los Maños pour la Feria de Boujan 2017

VANEGAS BOUISSEREN.jpgL’équipe de Toros y campo a remis les trophées aux triomphateurs de la Feria 2016 ce samedi dans la finca d'André Castella.

Le palmarès est composé de Gabin Rehabi (meilleur picador), Jesus Talavan (meilleur banderillero) et Manolo Vanegas (meilleur novillero).

Au terme de la cérémonie, Michel Bouisseren a levé sur le voile sur les deux ganaderias qui se produiront à Boujan le premier week-end de juillet 2017.

Pour la Feria du novillo, les Santa Coloma de Los Maños seront au cartel de la première novillada.

Le lendemain, une journée hommage à Dolores Aguirre sera proposé avec deux novilladas du fer de Constantina.

En matinée une non piquée puis, pour clôturer la Feria, une piquée.

Un cartel alléchant qui séduira l'aficion toriste après la performance des Dolores Aguirre à Vic cette année.

Même si quelques dents grincent déjà sur l'absence d'élevage français a minima pour la non piquée.

 

24/10/2016

Prix de la Feria du Pilar à Zaragoza

DSC_6746.JPG

Au lendemain de la Feria du Pilar qui a vu sa fréquentation augmenter de 10% pour la seconde année consultative, le palmarès de la Feria du Pilar a été dévoilé.
Sans surprise...
 
Triomphateur de la Feria: Alejandro Talavante.
Meilleure faena: Enrique Ponce (4è toro de Juan Pedro Domecq ).
Trophée du courage: Juan José Padilla.
Meilleure estocade: Juan José Padilla.
Meilleure pique:  Juan de Dios Quinta de la cuadrilla d'El Fandi
Corrida la mieux présentée: Núñez del Cuvillo
 
Meilleur toro: ‘Rescoldito’ nº 146, de 511 kilos de Núñez del Cuvillo par Juan José Padilla.
Meilleur banderillero: Curro Javier de la cuadrilla de Miguel Ángel Perera.

23/10/2016

Hommage à Victor Barrio... et 60 photos souvenirs...

DSC_1368.JPGUn matin, je me suis levé en vacances dans les Landes.

Ce matin-là, chose rare, je n’avais pas regardé Aplausos ou Mundotoro la veille.

Un proche me dit.

"T’as vu, un torero est mort hier".

Je me jette sur les pages web, pétrifié qu’un maestro que je connaisse soit la triste victime.

Le nom s’affiche.

Victor Barrio.

Égoïstement, je suis rassuré.

Mais, immédiatement, les souvenirs resurgissent.

Ces deux courses de novilleros à Madrid.

Cette novillada pour le zapata de oro à Arnedo où j’avais fait un stop pour voir les Valdefresno, un élevage qui a marqué l’histoire de ma ville.

Cette corrida de Cebada Gago 2015 à Valdemorillo où il a triomphé avec force pour relancer sa carrière et revenir à Madrid.

La veille, nous avions regardé ensemble, côte à côte, sans échanger un mot, la corrida d’Ana Romero dans le callejon congelé de la couverte de Valdemorillo.

Lire la suite

22/10/2016

Juan Bautista et Sébastien Castella dans le Top 4 du classement en arène de 1ère catégorie.

DSC_0138.JPGCi-dessous le classement des matadors de toros 2016 dans les arènes de première catégorie françaises et espagnoles. 85 matadors de toros sont classés.

En tête, Andres Roca Rey malgré un fin de temporada anticipée suivi par Alberto Lopez Simon, Juan Bautista et Sébastien Castella. 

JB.jpg

21/10/2016

Entretien Lea Vicens sur bilan temporada 2016

entretien Lea VicensEntretien publié par Midi Libre dimanche dernier

Depuis son camp de base, dans le ranch « El Rocio » à la Puebla (Séville), la cavalière Nîmoise a reçu Midi Libre pour dresser le bilan d’une temporada où elle termine en tête de l’escalafon avec Diego Ventura. 

On vous imagine satisfaite de cette saison où vous avez torée dans les plus grandes arènes…

Je suis évidemment satisfaite de cette temporada. C’était  une année charnière dans ma carrière car nous avions fait le pari d’intégrer le circuit de toutes les grandes ferias. Avant ma dernière corrida à Zaragoza (le 16 octobre), je suis en tête de l’escalafon des rejoneadors avec 35 corridas et 57 oreilles.

C’est un réel plaisir et une belle reconnaissance de mon investissement.

J’ai triomphé dans des arènes aussi importantes que Lisbonne, Nîmes, Badajoz, Dax, Ronda ou Vitoria et au total j’ai ouvert vingt grandes portes et  je figure dans le top 3 des oreilles coupées dans les plazas de première catégorie. Autre point de satisfaction, cette saison est allée crescendo car, depuis le mois d’août, je suis quasiment sortie « a hombros » à tous mes paseos.

2016 est particulièrement importante car elle marque une progression dans mon toreo et mes chevaux.

Lire la suite

20/10/2016

Retour sur 3 jours à Zaragoza, dimanche : Mendoza en patron, le pundonor de Lea Vicens et plein de souvenirs photos...

Pablo Hermoso de Mendoza Zaragoza, lea vicens Zaragoza, Mario perez langa Zaragoza, accident lea vicensDimanche 16 octobre

Feria du Pilar. Lleno

Toros de Bohorquez

Pablo Hermoso de Mendoza : oreille et oreille avec pétition de la seconde

Lea Vicens: Vuelta et salut

Mario Perez Langa : vuelta et vuelta 

La Feria du Pilar a clôturé dimanche à Zaragoza devant une arène pleine pour la corrida de rejon.

Le local Mario Perez Langa a pris l’alternative des mains de son mentor, Pablo Hermoso de Mendoza chez qui il s’entraîne régulièrement.

Le jeune cavalier, déjà doté d’une expérience significative, a été porté par un public tout acquis à sa cause et a réalisé une prestation très méritoire. Des difficultés dans la suerte suprême lui ont fait perdre un trophée à chaque toro.

Lire la suite

Un grand jour pour la Fiesta…

PRO CORRIDA.JPGLe Tribunal Constitution a cassé la décision d’interdire la tauromachie en Catalogne (Loi Inconstitutionnelle) et les toros reviendront à Bogota dans les prochains mois… 

Quelle belle journée pour les aficionados.

Plutôt que se moquer, insulter – ou pire dans le passé…- des antis qui ne réalisent pas le vrai danger pour la tauromachie, on devrait féliciter les juristes et les lobbyistes qui mènent un travail remarquable des deux côtés des Pyrénées. On peut même dire des deux côtés de l’Atlantique.

Car de quoi a besoin la Fiesta ?

Lire la suite

19/10/2016

Programme des 34è journées taurines de Béziers

JOURNEE TAURINES AFFICHE.jpgCi-dessus le programme des 34è journées taurines. L'occasion de parler enfin de Béziers sans provoquer des polémiques nationales...

L'édition 2016 se déroulera exclusivement aux Théâtre des Franciscains avant la journée de dimanche aux arènes.

JEUDI 20 OCTOBRE


19h30 : Inauguration et spectacle Flamenco  de José Guillem

VENDREDI 21 OCTOBRE

19h30 : Conférence sur «L’élevage du Toro Bravo en France» avec la participation de la majorité des éleveurs français  

SAMEDI 22 OCTOBRE

12h : apéritif à la Peña Emilio Oliva 

19h30 : Trophées de la Féria en présence de Rafaelillo, normalement Juan Bautista et Eduardito Miura (Réservation au 06 88 06 65 70; 25€).

Lire la suite

Retour sur 3 jours à Zaragoza, samedi : Des émotions débordantes et plein de souvenirs photos...

DSC_6673.JPG

Samedi 15 octobre.

Feria du Pilar. Zaragoza

No Hay billettes

Toros de Núñez del Cuvillo et un sobrero de Garcigrande (3bis) 

Juan José Padilla : blessure et oreille avec très forte pétition de la seconde

Morante de la Puebla : silence (toro de Padilla), bronca de gala et oreille

Alejandro Talavante : oreille avec pétition de la seconde et oreille avec pétition de la seconde 

Quelle belle aficion possède Zaragoza avec trois no hay billetes dans la journée pour assister à la corrida et aux deux spectacles populaires matinaux et nocturnes.

35.000 spectateurs poussant les portes de la Misericordia dans la journée était la meilleure réponse à quelques antis taurins venus manifestés en début de Feria.

Plutôt qu’insulter les antis, ou critiquer les médias qui informent (mon Dieu quelle horreur !) sur une manifestation, l’aficion française devrait prendre exemple et remplir les arènes pour les corridas, les novilladas ou les becerradas.

Tant qu’il y aura des no hay billetes pour les Ferias, la Fiesta ne sera guère en danger d’autant que de nombreuses personnes font un travail juridique et de lobbying remarquable (F.Zumbiehll, A.Viard, G.François, F.Wolff…).

Lire la suite