Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2016

Retour et album photos sur les deux oreilles de Sébastien Castella à Séville

DSC_6261.JPGCompte rendu de Midi Libre de mardi

Sébastien Castella caresse son rêve et conquiert Séville

Pour sa dernière corrida de la temporada, le Biterrois a triomphé à La Maestranza en coupant deux oreilles. 

Sébastien Castella ne pouvait pas espérer un meilleur final à cette temporada 2016 qui a été moins riche en succès que la précédente, faute d’un manque de réussite en début de saison puis d’une mauvaise passe à l’estocade.

Après sa performance unanimement saluée par les aficionados et les professionnels taurins pour son seul contre six Adolfo Martin à Nîmes, le numéro un 2015 a frappé un grand coup à Séville pour rappeler à tous qu’il restait une des plus grandes figuras de l’escalafon.

Dimanche, il effectuait son dernier paseo à La Maestranza, cette arène qui le fait tant rêver, puisqu’il réside à Séville depuis son adolescence, mais qui lui résiste depuis toujours et se montre souvent distante envers son enfant adoptif.

Depuis des années, il affirme qu’à force de patience et d’abnégation, la belle andalouse tomberait sous le charme de son toreo. Au cartel avec José Maria Manzanares (une oreille), extraordinaire face au cinquième toro, et Alberto Lopez Simon (deux saluts), Sébastien Castella a livré sa plus belle faena à La Maestranza et une des plus belles de sa carrière.

Portant la responsabilité de toréer en premier, le Biterrois a accueilli  son premier adversaire « a porta gayola », agenouillé face au toril, pour affirmer ses intentions.

Magistral à la cape, le maestro a immédiatement écouté les puissants « Olé » de Séville à la cape en servant des veroniques d’une belle dimension artistique en baissant la main et en toréant au ralenti. Au sortir de la piques, il a encore appuyé sur l’accélérateur avec un quite très exposé qui a définitivement conquis le public.

Ensuite, Sébastien Castella a livré une faena magnifique en utilisant parfaitement les qualités du toro d’Olga Jimenez. Une partition compacte de quatre séries où chaque passe portait l’empreinte du bon toreo, de la lenteur, en obligeant le brave à charger le mufle collé au sable.

Le Biterrois s’autorisait même quelques improvisations de bon escient avant de conclure d’une estocade entière et recevoir deux oreilles de poids.

Lire la suite

18:14 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

19/09/2016

Retour sur le seul contre six de Castella samedi à Nîmes

SEB 5.PNGPhotos Veronica SIERRA RIOS

Depuis plusieurs semaines, tout le mundillo taurin le sait. Sébastien Castella est à son meilleur niveau depuis le début de l’été, mais il traverse une période très difficile au moment de traduire ses prestations en trophée.

La faute à une perte de confiance avec l’épée.

Pour son seul contre six à Nîmes, ce samedi, le Biterrois s’est montré largement à la hauteur de l’événement devant 11 000 spectateurs qui ont rempli l’amphithéâtre romain en réalisant six faenas de qualité et en livrant des combats dans différents répertoires.

Un toreo de classe et tout en lenteur devant les deux Adolfo Martin qui avaient de la qualité dans leur charge. Et une capacité à rester fidèle à son style devant les quatre autres qui posaient de nombreuses difficultés, faisant presque oublier qu’il affrontait une des ganaderias les plus redoutés par les toreros.

S’il a gagné le respect de toute l’aficion devant un lot d’Adolfo digne d’arènes comme Bilbao ou Madrid, le bilan de Sébastien Castella s’est réduit à deux oreilles. La faute à des échecs répétés à l’estocade qui lui ont coûté au moins trois trophées supplémentaires. Pourtant, son bilan reste largement positif car le Biterrois s’est montré au-dessus de ses six Adolfo Martin, tout en parvenant à maintenir un intérêt constant chez les aficionados.

Lire la suite

19:15 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

03/11/2014

(Vidéo) Un grand Castella triomphe dans l'émotion de La Mexico

CASTELLA 2 OREILLES.jpgAssurant la substitution de José Maria Manzanares, Sébastien Castella (salut et deux oreilles) a réalisé un triomphe de grande catégorie hier soir dans La Mexico. Au côté de Diego Silveti (silence et silence) et Guillermo Capetillo (sifflets et sifflets) qui a connu une despedida douloureuse après 37 ans d'alternative, le Biterrois a livré une faena méritoire devant un toro de San Isidro décasté et sans charge dont il a arraché les passes aux planches au prix d'un engagement de tous les instants.

Face à son second, un grand toro portant le fer de La Estancia, Sébastien Castella a livré une faena très importante sous les olés continus des 20.000 mexicains. Une faena marquée par le temple, la douceur, la profondeur des muletazos et, parfois même, le relâchement. Après une estocade entière, le palco sortira les deux mouchoirs blancs et accordera un arrastre lent au brave.

Lire la suite

19:52 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

14/06/2014

Entretien Sébastien Castella Midi Libre samedi dernier

PORTRAIT SEB.JPG« Aucun souvenir de cette blessure qui aurait pu être bien pire ». 

Alors qu’il a frôlé le pire le 18 mai, le Biterrois revient à Nîmes ce soir avec une grande soif de triomphe alors que la réussite le fuit en ce début de temporada. 

Quels souvenirs conservez-vous de cette blessure à Osuna?

J’ai revu l’accident en vidéo car je ne conserve aucun souvenir car j’ai perdu connaissance après ma chute. Quand je suis retombé, le toro m’a mis un coup violent tel un boxeur qui frappe au menton.

Il m’a ouvert toute la joue et mis le coup de corne sous le bras. Je n’en garde aucun souvenir car j’ai repris mes esprits seulement dix minutes après quand on me déshabillait dans l’infirmerie.

Je ne savais pas où j’étais et ce qui s’était passé et un ami m’a dit qu’un toro m’avait blessé et que j’avais gracié le premier.

 

Comment expliquez-vous cet accident ?

On n’aurait cru que ce toro n’aurait pas tué une mouche car il était manso, sortait de la muleta sans envie la tête en haut. J’étais sur son chemin « a contra querencia » et il m’a attrapé. Alors, il m’a bousculé avec violence en me projetant comme un chiffon.

J’ai eu énormément de chance et au-delà du coup de corne, la voltereta aurait pu avoir des conséquences bien pires.

Lire la suite

08:25 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (2) |  Facebook | |

30/03/2014

(Vidéo) Castella seule oreille à Castellon samedi

tete 2 (1).JPGUn des cartels phares de Castellon a été gâché samedi par le vent et les toros d'Alcurrucen mansos et sans force.

Pour la 4ème course de la Feria de la Magdalena Miguel Angel Perera (applaudissements et silence) et Alejandro Talavante (applaudissements et silence) ont eu peu d'opportunités pour briller dans ces conditions.

Malgré le contexte, Sébastien Castella (Salut et oreille) a confirmé sa belle performance en obtenant le seul trophée du jour en concluant une faena importante où il a dû systématiquement couper la course du manso fuyant.

Lire la suite

21:33 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

11/01/2014

(Vidéo) Oreille pour Castella et Vargas à Manizales

tete 2 (1).JPGSébastien Castella (oreille et silence) et Sébastian Vargas (aplausos et silence) ont coupé chacun une oreille des toros de Las Ventas del Espíritu Santo. 

José Maria Manzanares a reçu, pour sa part, une ovation et un silence.

  

 

09:54 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

06/01/2014

Vidéo de l'entretien de Castella après son succès à Cartagena

portrait castella rouge.jpgAprès avoir coupé trois oreilles pour son retour dans les ruedos au cours de la corrida Goyesque de Cartagena de Indias samedi, Sébastien Castella affichait un nouveau look au sortir de l'hiver.

Cheveux longs et attachés, il était heureux d'avoir écrit l'histoire dans la ville où il réside l'hiver en ayant largement contribué à l'organisation de l'évènement.

" C'était une tarde remplie d'émotions et je suis très heureux car rouvrir une plaza est une chose très importante.

La corrida est sortie très bonne comme je le disais à l'instant à mon apoderado Luis Manuel Lozano. Il y a eu plusieurs toros de Capiro de Sonsón très bons et maniables. On a pu tous prendre beaucoup de plaisir car quasiment tous ont permis de couper des oreilles.

Lire la suite

09:15 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (1) |  Facebook | |

05/01/2014

Vidéo du triomphe de Castella, Bolivar et Andres Chica pour la réouverture de Cartagena

cartagena.jpgFoto: John Zamora

Date historique que ce samedi 4 septembre pour la tauromachie colombienne avec la réouverture de la plaza de Cartagena de Indias après trois ans sans toro suite à la débâcle financière de l'empresa précédente.

L'ancien torero "El Gino" a reçu l'appui -notamment financier - de Luis Bolivar et Sébastien Castella pour faire revivre les toros dans la superbe cité coloniale située sur la côte des Caraïbes au Nord de la Colombie. Une année supplémentaire vierge de corrida aurait signifié la fin définitive de la Fiesta à Cartagena.

Lire la suite

20:47 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |

18/12/2013

Des cartels supplémentaires pour Sébastien Castella

portrait porte 1.JPGAprès s'être accordé plusieurs semaines de repos, Sébastien Castella s'est réservé un programme copieux pour débuter la temporada 2014.

De nouvelles dates sont cochées sur son agenda de janvier riche de huit cartels (le 4 Cartagena, le 5 Duitama, le 9 et 10 Manizales, le 18 Leon, le 19 Merida, le 25 Medellin et le 26 Duitama).

Joint pendant sa préparation en Colombie, le maestro biterrois ne cachait pas sa joie de participer au cartel de réouverture de la plaza de Cartagena de Indias, sa ville de résidence hivernale chérie à qui il a donné le surnom à sa finca: "La Heroica".

"La reprise est prévue pour le 4 janvier pour ce grand évènement qui est le retour des toros à la Monumental de Cartagena de India. Les gens parlent souvent des fermetures d'arène et il faut souligner l'importance de retrouver les toros dans ces plaza où les meilleurs ont torée.

Lire la suite

09:56 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (3) |  Facebook | |

15/12/2013

Six cartels officialisés pour Castella en janvier

SEB MADRID 2009.jpgAprès avoir enchaîné temporadas américaines et européennes sans interruption depuis 1999, Sébastien Castella s'est accordé une période de repos depuis fin septembre pour se régénérer et profiter des vacances familiales dans sa résidence hivernale en Colombie.

L'heure de la reprise va bientôt sonner pour le Biterrois qui a déjà cinq cartels officialisés pour le mois de janvier en Colombie et un au Mexique: le 4 à Cartagena de Indias, le 5 à Duitama, le 9 à Manizales, le 18 à Leon (Mexique, où il fera un second paseo le 2 février), le 25 à Medellin et le 26 à nouveau à Duitama.

Un Castella qui a confié dans mundotoro.com son envie de retrouver les ruedos après une période d'oxygénation qui l'a régénéré. Il avoue qu'il "n'a pas arrêté de penser aux toros. On peut se déconnecter un temps mais au bout d'un ou deux mois, ton corps de demande de toréer. Car, le toreo est une partie de notre vie".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:53 Publié dans Sébastien Castella | Commentaires (0) |  Facebook | |