Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2014

Entretien exclusif de Midi Libre avec Joselito à la veille de son retour

entretien joselito, joselito istres, entrevista joselitoArticle Midi Libre Béziers ce jour.

JOSELITO « Le torero est éphémère  mais la personne reste »

Onze après sa retraite, l’idole de toute une génération revient pour donner l’alternative à Cayetano Ortiz demain à Istres. 

Vous introduisez votre biographie en disant que le toreo vous a sauvé de la prison ou de la mort par overdose…

C’est vrai que ce livre permet de me raconter et je sais ce que je dois au toro dans ma vie. Il fait partie entière de mon histoire. La tauromachie est magique car elle t’inculque des valeurs.

Je conçois que l’on puisse ne pas aimer la corrida mais il faut respecter la grandeur du toreo et accepter la passion des aficionados. Pour moi, le toreo est une manière de vivre avec ses valeurs et ses devoirs.

C’est pour cela que je suis optimiste pour l’avenir de la Fiesta. Mais il est essentiel de répondre et défendre notre culture quand elle est attaquée malgré la réduction du nombre d’anti-taurins. C’est la raison qui m’a poussé à m’exprimer devant le Parlement espagnol.

Une volonté de transmettre transpire chez vous …

Nous avons pris la direction de l’école taurine de Madrid avec José Luis Bote et El Fundi car nous sommes trois toreros issus de ses rangs. C’était un rêve pour nous.

Nous avons eu la chance d’intégrer cette école qui a forgé notre concept artistique mais surtout notre personnalité.

Lire la suite

05/02/2014

Le témoignage de Joselito sur son retour dans les ruedos à Istres

Joselito.jpgSans surprise, l'annonce du retour dans les ruedos de José Miguel Arroyo Delgado pour donner l'alternative à Cayetano Ortiz le 15 juin, a crée le buzz dans le monde taurin.

Le torero Madrilène fera son retour après plus de 10 ans sans s'habiller de lumières. Dans Aplausos, Joselito a dévoilé la genèse de ce cartel historique et inattendu.

La légende du toreo se rappelle de la Feria d'Istres 2013: "José Antonio Morante a torée mes toros dans ces arènes et le soir nous dinions ensemble. Il m'a confié qu'il rêverait de toréer une corrida avec moi.

J'ai refusé en lui disant que je n'étais ni préparé, ni mentalisé. Cet hiver, il m'a encore répété quelque fois son envie et comme Bernard Marsella et Cesar Perez, les empresarios qui sont des amis de longue date me l'ont demandé aussi...

j'ai commencé à avoir envie et à me mettre le projet en tête".

Lire la suite